De l'efficacité économique des inégalités

2926 mots 12 pages
De l’efficacité économique des inégalités

La crise économique et financière qui secoue la planète entière depuis plusieurs mois affectent sérieusement l’emploi, engendrant du chômage complet ou partiel (la Commission Européenne a même émis la possibilité d’un taux de chômage à deux chiffres pour la France en 2010 autour de 10,5%). Et cette situation met en exergue les inégalités économiques au sein de nos économies de marché. Les théoriciens néoclassiques montrent qu’importe le moyen utilisé pour atteindre la croissance économique, seule la réalisation de cet objectif fixé de croissance (c'est-à-dire l’efficacité) compte même si cela peut engendrer des inégalités, c'est-à-dire des disparités principalement d’ordre économique entre les acteurs économiques. Produit d’une vision rawlsienne (les inégalités économiques et sociales ne sont acceptables que si elles s’inscrivent dans un système de positions sociales également accessibles à tous, système qui ne dépend que de la motivation et du talent), la relation équité / efficacité doit d’abord être appréhendé comme une tentative de dépassement de la tradition égalitaire à la française. Appliquée au cas des salaires, l’idée est toute simple : toutes les inégalités salariales ne doivent pas forcément être interprétées en termes d’injustice. Il s’agit plutôt de savoir si elles sont efficaces sur le plan économique tout en permettant d’améliorer la situation des moins favorisés (« principe de différence » de John Rawls qui dit que les inégalités économiques et sociales ne sont acceptables que si elles profitent aux plus démunis). Cela implique une remise en cause du compromis social des Trente Glorieuses et des mécanismes de subventions implicites – par le biais du SMIC – entre catégories de salariés. Il est vrai que les priorités ont changé. Dans ces années de forte croissance économique, de plein-emploi, le financement aisé de la protection sociale et une mobilité sociale plus forte qu’aujourd’hui étaient

en relation

  • L'homme qui rit
    1540 mots | 7 pages
  • L'éxistence d'inégalité est-elle nécéssaire au progrès économique et social ? science économique et socials
    2496 mots | 10 pages
  • Les inégalités sont elles un facteur de croissance économique
    542 mots | 3 pages
  • La redistribution
    2091 mots | 9 pages
  • Idéal démocratique et inégalité
    1058 mots | 5 pages
  • Peut-on justifier l'existence de certaines inégalités dans les sociétés démocratiques? (corrigé)
    430 mots | 2 pages
  • Cours Brises Inegalites 1
    7607 mots | 31 pages
  • TD 2 Analyser le libellé des sujets de hellip
    600 mots | 3 pages
  • Les inegalite
    939 mots | 4 pages
  • Dans quelle mesure les inégalités sont-elles un facteur de croissance économique ?
    1491 mots | 6 pages