Des taux d'intérêts faibles sont-ils une condition de la croissance économique ?

Pages: 6 (1409 mots) Publié le: 17 mars 2013
Le taux directeur de la BCE, appelé également " taux de refi ", a été une nouvelle fois abaissé de 1% à 0.75 % en juillet 2012, son plus bas niveau historique.
Un intérêt est la somme que doit verser, sous forme de revenus, un emprunteur à celui qui lui a prêté de l'argent pour pouvoir en faire usage.
Le taux d'intérêt est donc le pourcentage de ce revenu annuel par rapport à lasomme prêtée. Pour l'emprunteur ou débiteur, le taux d'intérêt est le prix qu'il faut payer pour emprunter de l'argent. Pour le prêteur ou créancier, c'est la rémunération pour le service qu'il rend à l'emprunteur ainsi que pour le risque qu'il encourt de ne pas être remboursé.
Ce taux est lié aux anticipations de la croissance économique.
La croissance se définit commel'accroissement durable de la production globale d'une économie. C'est un phénomène quantitatif et de longue période.
Elle se distingue de la notion de développement qui traduit les transformations structurelles,démographiques, économiques et sociales.
Quelle peut-être l'influence des taux d'intérêts sur la croissance ?
Dans un premier temps nous étudierons si des taux d'intérêtsfaibles stimulent la croissance puis dans une seconde partie les limites de ces taux sur celle-ci.


I ) Des taux d'intérêts faibles peuvent stimuler la croissance

La consomation fait partie de l'un des moteurs de la croissance.
La consommation est l'utilisation de biens et de ressources dont on ne peut se servir qu'en les détruisant ou en les transformant :
- pour la satisfaction des besoinsou des désirs de l'homme (consommation finale)
- pour la réalisation d'autres produits ou services dans les entreprises (consommation intermédiaire)
Une baisse des taux d'intérêt peut être favorable à la consommation des ménages car l'emprunt est plus accessible (le montant des intérêts à payer est moins élevé et les montants empruntés peuvent être plus importants), les ménages s'endettent etaugmentent ainsi leur niveau de dépense pour équiper leur maison ou acheter une automobile par exemple. Des taux d'intérêts faibles vont également inciter les ménages à acquérir des biens immobiliers.

L'investissement fait également partie de l'un des moteurs de la croissance.
il se définit comme une opération réalisée par un agent économique consistant à acquérir des biens de productions oueffectuer certaines dépenses ayant pour but de développer le potentiel de l'entreprise pour l'avenir.
L'investissement est une dépense immédiate en vue de recettes futures ou d'économie de coût. Il a un objectif de rentabilité, cependant il est de nature incertain et sa rentabilité future présente des risques.
En effet, les taux d'intérêts peuvent avoir une influence sur la rentabilité del'investissement.
La rentabilité de l'investissement peut être comparée aux performances des marchés financiers pour déterminer ce qui favorise le plus les capitaux investis.
Il faut que la profitabilité soit forte pour que les entreprises décident d'investir plutôt que de réaliser des placements sur les marchés financiers.
Les entreprises vont investir tant que le taux de rentabilité del'investissement sera supérieur aux taux d'intérêts à long terme.
Si les taux d'intérêts s'élèvent et qu'ainsi l'épargne placée sur les marchés financiers rémunèrent mieux les capitaux investis, les entreprises peuvent avoir intérêt à substituer un investissement financier à un investissement physique qui s'avèrerait moins rentable et plus risqué.
Les taux d'intérêt peuvent avoir également une influence surles conditions de financement de l'investissement.
En effet, dans le cas d'un investissement par recours au crédit, le coût de l'investissement est majoré de l'intérêt à payer qui constitue le prix de son financement.
Plus le taux d'intérêt est faible, moins l'investissement sera coûteux, ce qui favorise l'investissement.
De plus, les acteurs ou actionnaires bénéficient d'un effet de levier...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Des taux d'interets faibles sont ils une condition de la croissance economique
  • Des taux d’intérêt faibles sont-ils une condition de la croissance économique ?
  • Des taux d’intérêt faible sont-ils une condition de la croissance économique ?
  • Un taux d'intéret plus faible est-il une condition à la croissance?
  • Des taux d'interêt faibles sont-ils une codition de la croissance economique
  • Taux d'interet et croissance économique
  • Taux d'interet et croissance economique
  • La baisse des taux d'intérêt est elle une condition de la croissance ?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !