Devoirs

16781 mots 68 pages
DEVOIRS A LA MAISON

Réussir son « métier d’élève » est devenu un enjeu majeur pour les enfants et, indirectement, pour leurs parents. Les familles essayent en effet d’agir sur les temps de vie des enfants en fonction de préoccupations scolaires ; 68% des élèves disent ainsi être interrogés plus d’une fois par semaine par leurs parents sur leurs résultats scolaires (Terrail, 1992). Qu’il s’agisse de l’aide quotidienne apportée aux enfants ou des stratégies développées pour leur apporter un meilleur environnement scolaire, les familles se distinguent, en cours d’année, par leur rapport à l’école. Cette importance accordée au travail et aux normes de conduite qui s’y rattachent s’illustre également dans les observations données par les enseignants dans les carnets de correspondance : « manque de travail sérieux », « absence de travail », « élève trop dissipé »… (Zaffran, 2000). Le manque de travail est en effet la première explication donnée par les professeurs pour justifier des difficultés scolaires. Ainsi, si on attend aujourd’hui des enfants qu’ils s’investissent pendant les heures de présence en classe, on attend également d’eux qu’ils prolongent la journée scolaire le soir dans la sphère familiale. Le travail est en effet censé continuer après la classe, sous forme de leçons et de devoirs. Toutefois cette attente s’adresse plus particulièrement aux élèves de secondaire puisque depuis 1956 une circulaire interdit formellement aux enseignants de primaire de donner des devoirs écrits à la maison. Mais les limites de cette interdiction tantôt réduite aux devoirs, tantôt aux travaux écrits, sont plus ou moins nettes. La succession des textes rappelant l’interdiction (1956, 1961, 1971) montre les réticences rencontrées dans son application ; malgré la loi, les devoirs continuent en effet à être donnés aux enfants de primaire. Un accord implicite semble être passé entre professionnels pour outrepasser la règle. La venue et la position des inspecteurs n’influent

en relation

  • Devoir
    714 mots | 3 pages
  • Le devoir
    250 mots | 1 page
  • devoir
    400 mots | 2 pages
  • devoir
    570 mots | 3 pages
  • Devoir
    2866 mots | 12 pages
  • devoir
    274 mots | 2 pages
  • Le Devoir
    1739 mots | 7 pages
  • Devoir
    7252 mots | 30 pages
  • Devoir
    885 mots | 4 pages
  • Devoir
    260 mots | 2 pages