Dfgf

Pages: 3 (585 mots) Publié le: 13 février 2012
Lecture Analytique Tirade de l’inconstance ACTE 1 SCENE 2

Ainsi Molière dramaturge et auteur de comédie du 17ème siècle, s’inscrit dans le courant classique mais se démarque ensuite par son stylepour être un auteur de pièce baroque, ce qui est le cas avec Dom Juan. Néanmoins il est auteur de plusieurs pièces telles que les femmes savantes, le médecin malgré lui et Tartuffe qui dénonce lespratiques à ce moment là et dont la représentation fut interdite. Dom Juan ou aussi appelé le festin de pierre est une pièce en 5 actes, ici nous est présenté le scène 2 de l’acte 1 ou Sganarelle faitle portrait révélateur de son maître au valet de Done Elvire. Nous pourrions donc nous demandé quel est le portrait que Dom Juan fait de lui dans cette tirade. Nous parlerons en premier temps del’éloge de l’inconstance et en deuxième temps, le conquérant de l’amour.

Axe1: L’éloge de l’inconstance
Cette tirade est composée en trois étapes principales: du début à ‘’ sur nos cœurs’’ Dom Juan réfutela thèse adverse en dénigrant la fidélité amoureuse, assimilée à la mort prématurée. De «  pour moi «  à « changement’’ il soutient sa propre thèse en faisant l’éloge de l’inconstance. De ‘’ ongoûte’’ à la fin de la tirade il compare l’exaltation de la séduction à une conquête militaire. Il s’adresse directement à Sganarelle, il se moque de sa conception de l’amour avec le pronom « tu ‘’ pourrejeter catégoriquement son opinion au fur et a mesure de son discours il se laisse emporter par son impétueux lyrisme et déclame sa tirade de façon très théâtrale comme s’il oubliait son valet. Onremarque ici une double énonciation car la tirade est non seulement adressée au public mais autant à Sganarelle.
Le champ lexical de la fixité, du sommeil et de la mort’’ se lie à demeurer’’, ‘’ renonceau monde ‘’, ‘’ s’ensevelir pour toujours’’ ‘’ être mort dès sa jeunesse’’, ‘’ nous nous endormons dans la tranquillité ‘’ montre que le libertin à horreur de l’amour unique et fidèle, assimilé...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !