Dfgsdfgsdfg

2054 mots 9 pages
apprenez à prendre des photos créatives
*Bien sûr, vous pouvez

y g Paysages et architecture
Réussissez de superbes photos de paysages et d’architecture
Une prairie ou une steppe spectaculaire, un désert enchanteur, un musée qui, de l’extérieur, est déjà une œuvre d’art, une chaîne de montagnes aux vallées impressionnantes ou une place majestueuse au cœur d’une métropole : vous souhaitez enregistrer ces impressions sous forme de photos mais les résultats sont parfois décevants ? Grâce aux conseils et aux astuces inclus dans ce cours, vous pourrez améliorer la qualité et le contenu artistique de vos photos. Transformez vos photos en de véritables expériences !

Il y a du Rythme en chaque chose
Quelle-est la différence entre une photo ordinaire et une photo exceptionnelle ? Il y en a plusieurs ! Mais le rythme est un facteur particulièrement important. Et notamment dans les situations regorgeant de détails, telles qu’une façade richement ornée ou un paysage varié. L’œil a besoin de calme pour saisir toute la richesse du sujet. Le rythme et l’ordre facilitent ce processus. cherchez les séries Alors cherchez soigneusement les éléments récurrents. Par exemple, les toits de maisons, une rangée de moulins, des poteaux téléphoniques, une colonnade ou les feuilles d’un arbre qui virevoltent dans la même direction. Vous serez surpris de découvrir combien ces éléments sont nombreux une fois que votre œil sera un peu entraîné. Vous découvrirez un angle sous lequel les structures cachées et les effets de séries se transforment soudainement en une unité artistique et harmonieuse.

Jouez avec les contRastes de couleuRs
Les vastes paysages sont parfois beaux parce qu’ils sont d’une seule couleur : cimes enneigées, collines boisées ou dunes de sable. Lorsque vous photographiez cela, le résultat n’est pas toujours impressionnant. En effet, une seule couleur, même belle, peut devenir excessivement présente. Il manque un élément de variété. Vous pouvez résoudre ce problème

en relation

  • Dfgsdfgsdfg
    7211 mots | 29 pages