Discours sur la servitude volontaire e. de la boétie

1644 mots 7 pages
DISCOURS SUR LA SERVITUDE VOLONTAIRE ETIENNE DE LA BOETIE Etienne de la Boétie écrit son essai Discours sur la servitude volontaire en 1549 en réaction à la tyrannie exercée sur le peuple suite à la tentative du roi François 1er d’uniformiser l’impôt sur le sel (la gabelle) sur tout le territoire. Ce jeune humaniste tente de trouver une explication aux succès que rencontre le despotisme de son époque. Cependant, E. de la Boétie va à l’encontre de la tradition en ne visant pas directement les tyrans comme la plupart des penseurs du XVIème jusqu’au XVIIIème siècle, mais en blâmant le peuple qui se soumet volontairement aux puissants. E. de la Boétie développe donc son argumentation contre cette notion apparemment paradoxale de « servitude volontaire » sans quoi toute tyrannie serait anéantie : « Soyer résolus de ne servir plus et vous voilà libres » (l.41) Dès le début du texte on remarque qu’E. de la Boétie, en utilisant le pronom personnel « vous », s’adresse directement au peuple. Par ailleurs il assume lui-même l’entièreté de ses propos en usant du pronom personnel « je » (l.41, l.46). Dans le premier paragraphe il affirme que le peuple est l’ennemi du peuple. Il commence par l’apostropher en des termes péjoratifs : « Pauvres et misérables peuples insensés, nations opiniâtre en votre mal et aveugles en votre bien ! ». En l’attaquant d’emblée, et en s’adressant à lui directement, l’auteur cherche à susciter l’intérêt du peuple et donc à provoquer une réflexion sur ses actes.
On remarque dans les phrases suivantes la reprise anaphorique du pronom personnel « vous » et l’utilisation massive des déterminants possessifs « vos » et « votre » qui insiste sur le fait que le peuple est le seul responsable de son malheur. Le paragraphe poursuit un mouvement vers le dépouillement complet dans une gradation où se déploie le champ lexical du vol : « Vous laissez emporter devant vous le plus beau et le plus clair de votre revenu, piller vos champs, voler

en relation

  • Exposé sur le discours de la servitude volontaire de la boétie
    4028 mots | 17 pages
  • La boetie
    34136 mots | 137 pages
  • Notes discours de la servitude volontaire
    5533 mots | 23 pages
  • La servitude volontaire
    1833 mots | 8 pages
  • Discours sur la servitude volontaire de etienne de la boetie
    303 mots | 2 pages
  • Philo
    1359 mots | 6 pages
  • La servitude volontaire de la boétie
    667 mots | 3 pages
  • Texte 1 La Bo Tie
    356 mots | 2 pages
  • Y a-t-il une servitude volontaire?
    3308 mots | 14 pages
  • Discours de la servitude volontaire, la boetie. plan redigé
    724 mots | 3 pages