disdjjsvi

1424 mots 6 pages
PREPARATIONS « FABLES » La Fontaine

Au XVIIe siècle, un mouvement culturel, esthétique et artistique se développe en France, et plus largement en Europe, et fut nommé « Classicisme » par les Romantiques le jugeant ce mouvement trop rigoureux. Prônant l'imitation des Anciens ou la bienséance, ce mouvement rassembla de grand auteurs tels que Racine, Molière ou encore La Fontaine. Ce dernier fut un écrivain et poète français du XVIIème siècle jouant un rôle important dans la littérature française. Pour autant le roi Louis XIV, ne pardonnera pas à l'auteur d'avoir oser intervenir en 1661 pour libérer de prison son protecteur Fouquet, surintendant des finances. La Fontaine eut tout de même de Louis XIV une place d’académicien en 1694, 1 an avant sa mort. Il est actuellement connus grâce à ses Fables mettant en scène principalement des animaux anthropomorphes. Elle contient à chaque fois une morale plus ou moins explicite. L'une des doctrines que suivait La Fontaine pour écrire ses fables était d'ailleurs placere et docere, soit plaisir et enseigner. Nous allons d’ailleurs étudiés l'une d'entre elles qui se nomme « La Mort et le Bûcheron ». Elle permet une réflexion du lecteur sur la question de la mort ou de la vie lorsque cette dernière est rempli de souffrances.PREPARATIONS « FABLES » La Fontaine

Au XVIIe siècle, un mouvement culturel, esthétique et artistique se développe en France, et plus largement en Europe, et fut nommé « Classicisme » par les Romantiques le jugeant ce mouvement trop rigoureux. Prônant l'imitation des Anciens ou la bienséance, ce mouvement rassembla de grand auteurs tels que Racine, Molière ou encore La Fontaine. Ce dernier fut un écrivain et poète français du XVIIème siècle jouant un rôle important dans la littérature française. Pour autant le roi Louis XIV, ne pardonnera pas à l'auteur d'avoir oser intervenir en 1661 pour libérer de prison son protecteur Fouquet, surintendant des finances. La Fontaine eut tout de même de Louis XIV une

en relation