Disertation Héros de roman

1187 mots 5 pages
Dissertation Français

A l’origine, depuis l’Antiquité, le roman est un récit contant les aventures merveilleuses ou fabuleuses de héros légendaires ou idéalisés. Si un héros est aujourd’hui perçu comme le personnage principal d’une histoire, les héros étaient alors d’un courage inégalable et accomplissaient des exploits remarquables. A l’opposé de tels modèles, on peut voir le personnage médiocre, à savoir moyen, plutôt en dessous de la moyenne, qui n’a donc rien d’extraordinaire, par ce qu’il est et ce qu’il fait. Mais si le roman est devenu avec le temps une œuvre d’imagination qui présente et fait vivre simplement des personnages, fait connaître leur destin et leurs aventures, un personnage médiocre ne peut-il pas être le héros d’une telle œuvre ?
Nous essaierons d'apporter une réponse en deux temps ; tout d'abord nous étudierons les avantages qu'offre l'utilisation de héros emblématiques, puis nous montrerons que le personnage médiocre sied parfaitement à un certain type de roman.

Le roman a besoin de héros exemplaires, afin d’illustrer des rêves et des idéaux, et d’inculquer des valeurs morales et sociales au lecteur, et de créer des aventures extraordinaires. Les héros mythiques et légendaire illustrent généralement des valeurs telles la détermination et le courage, l’intrépidité et la bravoure. Ulysse, héros de L’Odyssée de Homère (VIIème siècle avant J.-C.), présente toutes ces qualités au cours de son périple pour rentrer à l’île d’Ithaque où sa femme Pénélope l’attend. Partant vainqueur de la guerre de Troie, il a un statut de conquérant, de héros de guerre. Commence alors son voyage : de nombreux obstacles se dressent devant lui, obstacles naturels ou commandés par les dieux, obstacles qu’il brave et vainc armé de courage et de volonté, d’esprit et d’habileté. C’est ainsi le récit d’un combat épique mené par un héros exceptionnel et dont la force peu commune et les

en relation

  • Dissertation sujet
    683 mots | 3 pages
  • Méthode de disertation historique et géographique
    896 mots | 4 pages
  • Figure de style
    1719 mots | 7 pages