Dispute de hadiths

576 mots 3 pages
Il est mentionné dans un hadith qu’Allah accepte les actions sauf les actions de ceux qui se sont disputés, Il dit aux anges : *Renvoyez leurs actions jusqu’à ce qu’ils se réconcilient, et Il ne les accepte pas] ; donc, est-ce que cela signifie que si la personne meurt alors qu’elle s’est disputée avec une autre personne, ses actions sont vaines et qu’elles ne lui seront pas comptées ? Louange à Allah, et bénédictions et salutations d'Allah sur le messager d'Allah : Le hadith est : Maalik et Mouslim ont rapporté, et c’est la version de Mouslim, ainsi qu’Abou Daawoud, At-Tirmidhi et Ibn Maajah, d’après Abou Houréïrah (qu'Allah soit satisfait de lui) que le messager d’Allah (qu'Allah prie sur lui et le salue) a dit : (Les actions sont exposées chaque lundi et jeudi, alors Allah pardonne ce jour-là à chaque personne qui n’associe rien à Allah, sauf une personne dont une hostilité *une antipathie+ s’est produite entre lui et son frère, Il dit : [Laissez ces deux-là jusqu’à ce qu’ils se réconcilient+) ; et dans une autre version, il est rapporté qu’Il répète cela trois fois, c’est-à-dire Sa parole : [Laissez ces deux-là jusqu’à ce qu’ils se réconcilient+. Et l’interdiction de l’abandon *de se séparer+ de quelqu’un plus de trois jours après une dispute, a été rapportée dans un autre hadith, et les termes de ce hadith sont : l’imam Maalik, AlBoukhari et Mouslim ont rapporté d’après Abou Ayoub (qu'Allah soit satisfait de lui) que le messager d’Allah (qu'Allah prie sur lui et le salue) a dit : (Il n’est pas permis à un musulman de se séparer de son frère plus de trois jours, ils se rencontrent, alors celui-ci se détourne et celui-là se détourne [ils ne se parlent pas+, et le meilleur parmi eux est celui qui commence à saluer l’autre). Ces hadiths indiquent qu’il est interdit de se séparer, de se tourner le dos, ainsi que l’abandon entre les musulmans, et ceci n’a été permis que pendant trois jours ; et Il a pardonné cela pendant trois jours parce que l’être humain est

en relation

  • Communication interne
    2763 mots | 12 pages
  • La religion
    9876 mots | 40 pages
  • Hypoc
    621 mots | 3 pages
  • Iiiii
    2364 mots | 10 pages
  • Rappel
    275 mots | 2 pages
  • Le verrou de l'asharisem
    4540 mots | 19 pages
  • Constitution chiite
    4574 mots | 19 pages
  • Fithna
    36856 mots | 148 pages
  • Sources du droit musulman
    4323 mots | 18 pages
  • Le monde des Djins
    7915 mots | 32 pages