Dissert Public De Centralisation

1386 mots 6 pages
Dissertation : Les fondements d'un État moderne décentralisée « On peut gouverner de loin, mais on n'administre bien que de près ». En effet, d'après cette citation de Napoléon, tirée de l'exposé des motifs du décret du 25 mars 1852, gouverner et administrer ne sont pas deux termes à confondre : si le premier est le fait d'exercer sur un peuple, un pays le pouvoir politique faisant donc référence au pouvoir central, c'est à dire le gouvernement, le second se détermine par le fait de « gérer les affaires publiques ou privées » et renvoie à l'idée qu'il est nécessaire de créer des administrations compétentes afin de faire exercer le pouvoir exécutif sur la totalité du territoire. Cette distinction oriente alors notre réflexion sur le concept de décentralisation.
En effet, en France par exemple, c'est après des siècle de centralisation que la décentralisation a su trouver sa place, du fait de la nécessite pour le gouvernement d'asseoir son autorité sur l'intégralité de l'État et de faire respecter les lois uniformément plus efficacement, tout en accordant une certaine autonomie à ce que l'on appelle des collectivités territoriales.
En effet, si on définit comme central un organe investi d'une fonction à l'égard de la collectivité toute entière, il se dit d'un organe décentralisé qu'il est investit d'une fonction dans un fraction seulement de cette collectivité. La décentralisation en ce qui concerne un État se détermine alors comme la technique d'organisation d'un État unitaire qui consiste à créer des personnes morales dotées d'autonomie. Cette technique aurait pour fin de permettre à un État de gérer les affaires et de faire respecter le droit plus efficacement sur son territoire, et donc de déléguer certaines compétences à des collectivités qui seraient alors en mesure d'administrer la partie du territoire qui leur serait confiée, dans le domaine de compétence qui leur serait prescrit. Il s'agit là d'une technique à opposer au régionalisme ou au fédéralisme

en relation

  • Commentaire: texte de alexis de tocqueville, extrait de «l’ancien régime et la révolution»
    2504 mots | 11 pages
  • Droit constit
    6425 mots | 26 pages
  • Analyse du grenelle de l'environnement
    6945 mots | 28 pages
  • Institutions publiques modernes de la france
    35818 mots | 144 pages
  • Cours droit constit
    9881 mots | 40 pages
  • Nadja
    9089 mots | 37 pages
  • Introduction historique au droit, cours licence 1, semestre 1
    19373 mots | 78 pages
  • Apocalypse
    28695 mots | 115 pages
  • Droit constitutionnel
    35671 mots | 143 pages
  • Lexique de droit
    57960 mots | 232 pages