Dissertation 1ère e.s

Pages: 7 (1555 mots) Publié le: 10 mai 2011
y a t'il un intérêt a entrer dans l'histoire par le biais d'une fiction romanesque !

Pas très inspirée moi non plus mais je te donne néanmoins les idées qui me viennent en tenant compte qu'il s'agit de personnages célèbres dont on parle dans les fictions (je ne suis pas sure de bien comprendre ton sujet):
pour la thèse: oui car elle traverse les siècles (exemple Cinq Mars de Vigny),contrairement aux livres historiques, la fiction a été écrite durant la période en question par un "enfant du siècle" qui a vraiment vécu tout ce dont il parle
pour l'anti-thèse: non car la véracité biographique n'est pas forcément là, puisque justement il s'agit de fiction et que l'auteur ne peut être objectif contrairement à l'historien. L’un des domaines souvent fréquentés par la théorie littérairepost–structuraliste est celui de la théorie des genres. Cette préoccupation, à vrai dire, n’a jamais été abandonnée intégralement au cours des siècles, car le problème de la classification littéraire revient en puissance à plusieurs reprises depuis Aristote[1]. Mais il ne s’agit pas d’une récurrence fortuite : « La véritable raison de l’importance accordée par la critique littéraire à la question dustatut des classifications (...) réside dans le fait que, de manière massive depuis deux siècles, mais de manière plus souterraine depuis Aristote déjà, la question de savoir ce qu’est un genre littéraire (...) est censée être identique à la question de savoir ce qu’est la littérature »[2]. Le fait que les époques antérieures ont identifié la problématique des genres au statut de la littératurene doit pas surprendre. D’une certaine façon, ce rapport n’a jamais changé ; il y a eu de surcroît des moments où il a formé l’objet d’une prise de conscience dramatique (la querelle du Cid, par exemple). Pour les mêmes raisons, il ne cesse de préoccuper les spécialistes : « La théorie des genres est devenue le lieu où se joue le sort du champ extensionnel et de la définition en compréhension dela littérature »[3]. Si la spécificité du phénomène littéraire peut être saisie à travers le problème de la généricité, cela signifie que la démarche envisagée ici est justifiée, d’autant plus qu’il s’agit de questionner une structure formelle donnée (en l’occurrence, le fragment) qui, à notre connaissance, n’a pas été considérée sous cet aspect jusqu’à présent.

Le statut générique d’un texten’est pas immuable (à moins que chaque texte ne puisse se revendiquer de statuts génériques différents). Il est conditionné historiquement par le nombre limité des genres cultivés à une certaine époque (choix de l’auteur), mais en même temps il dépend de l’attitude du public qui porte son jugement sur une certaine oeuvre (choix du lecteur). On identifie par classification selon l’expérience ou avecune intention, plus ou moins critique, définie. Le cas du poéticien est un peu particulier, car son travail constitue une dérogation par rapport à la norme courante de lecture pour instituer, selon d’autres critères, un nouvel ordre théorique utile à sa démarche. « Tout travail de classification, loin d’atteindre une supposée auto-organisation interne de la littérature, n’est jamais qu’un découpageparmi d’autres, une construction métatextuelle qui trouve sa légitimation dans la stratégie de savoir du poéticien et non pas dans une différenciation interne de la littérature »[4]. Donc il n’y a pas de genre donné une fois pour toutes, mais seulement des « découpages » qui témoignent des nécessités d’un moment précis, enregistrées par la tradition. Jean-Marie Schaeffer va encore plus loin : «...même s’il existe une compétence générique, elle ne saurait être que celle des auteurs et des lecteurs, et non pas celle des textes. (...) le genre ne saurait être une catégorie causale expliquant l’existence et les propriétés des textes »[5] (souligné par l’auteur), ce qui revient à dire que la variabilité générique est due à l’attitude (changeante selon le contexte culturel) manifestée par...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Dissertations 1ère
  • Dissertation 1ère ST2S Roman
  • Dissertation tpe aide 1ere
  • Dissertation 1ère partie
  • Dissertation sur le roman, français 1ère
  • Dissertation sur l'humanisme, 1ère l
  • Dissertation français 1ère
  • Dissertation Sur Le Roman, Français 1Ère

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !