Dissertation citation "tu m'as donnée ta boue et j'en ai fait de l'or"

Pages: 8 (1856 mots) Publié le: 13 avril 2012
Sujet : « Tu m’as donné ta boue et j’en ai fait de l’or ». Commentez et discutez ce vers de Baudelaire.

Analyse du sujet
Venue du fond du Moyen-âge, la transformation alchimique du plomb trouve ici une formulation nouvelle, avec une matière plus vile encore. Au cœur de cette transformation, un sujet à la première personne qui évoque bien sûr le poète lui-même. Transformer de la boue en orserait alors une figure possible de l’activité poétique. Etant donné que vous n’avez pas choisi de faire des études d’alchimie, le plus raisonnable est de s’en tenir à cette interprétation.
L’or, dans ces conditions, ce serait la beauté, et peut-être le poème lui-même ; poème voué à travailler sur ce qui existe de plus vil et de plus sale, trouvant peut-être même son sens et sa nécessité danscette transformation. Comme s’il s’agit d’un vers de Baudelaire, on peut en effet le comprendre à travers ce que nous connaissons de sa poésie. Qu’il envisage les horreurs du mal ou les laideurs de la vie moderne, il y a en effet chez lui une fascination pour ce qui est bas, pour les rebuts et les ordures du monde moderne. 
S’agit-il vraiment de faire de l’or ? Le sujet invite à s’interroger sur lesenjeux et les mécanismes de cette transformation, mais aussi sur ses limites. Chez d’autres poètes, chez Baudelaire lui-même, ne trouve-t-on pas l’idée de conserver à la boue sa laideur.


Piège à éviter

Hors contexte, il est nécessaire de prendre garde à ne pas sur interpréter le vers de Baudelaire. Par exemple, si l’on devine aisément que « je » désigne le poète et que c’est donc de l’activitépoétique qu’il s’agit, on ne sait pas qui est ce « tu » : une personne, une chose, l’homme, Dieu ? Dans l’impossibilité de trancher, ou face à une mémoire défaillante (il vous semble que c’est l’homme, mais…), la première précaution est de se concentrer sur ce qui peut être compris. On ne vous tiendra jamais rigueur de ne pas tout savoir, mais on vous sanctionnera sans pitié si vous vous lancezdans une interprétation fautive. Dans ce cas précis, il faut donc axer le commentaire sur la métamorphose évoquée, en suggérant éventuellement qu’elle se dit à travers une image alchimique ; mais il est inutile de spéculer sur l’origine de cette boue étrangement offerte au poète.


Point document

Devant l’inutilité avérée de consulter un manuel d’alchimie, la meilleure chose à faire est sansdoute de relire quelques poèmes de Baudelaire : dans Les Fleurs du Mal, la section « Spleen et Idéal » et les « Tableaux parisiens », et dans Le Spleen de Paris (également appelé Petits poèmes en prose), les poèmes VIII, XIX, XXXIX, XL, et l’Epilogue. Pour information, le vers cité dans le sujet est le dernier d’un projet d’épilogue pour la seconde édition des Fleurs du Mal. Sur la poésie de lalaideur, vous pouvez également lire Rimbaud.



EXEMPLE DE CORRIGE SEMI-REDIGE




Introduction

La poésie moderne se caractérise par une tentative inédite : prendre en compte la laideur du monde, non plus seulement pour s’en moquer (comme dans le genre ancien de la satire), mais pour tenter d’y déceler une beauté. C’est ce qui semble se dire dans ce vers de Baudelaire : « Tu m’as donné ta boue etj’en ai fait de l’or », où l’activité poétique se voit donner comme objet la matière la plus vile, charge au poète de la métamorphoser en la plus noble, la plus belle, et la plus précieuse. S’il y a bien quelque chose de radicalement nouveau dans cette manière de figurer la poésie, on peut toutefois se demander si la formule de Baudelaire ne reste pas en deçà de ce que peut et doit faire le poètemoderne de la laideur du monde et de la misère des hommes. Les métamorphoser en beauté, n’est-ce pas aussi leur imposer silence ? On verra que Baudelaire lui-même ne se contente pas d’évoquer la « boue » en la passant au filtre d’une alchimie et en clamant qu’elle est horrible, mais subit une fascination pour sa laideur, qui peut aller jusqu’à une reconnaissance esthétique.

I. Une ambition...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • « Tu m'as donné ta boue et j'en ai fait de l'or
  • Tu m’as donné de la boue et j’en ai fait de l’or
  • Fonctions du poète ( beaudelaire: tu m'as donné de la boue et j'en ai fait de l'or )
  • Dans quelle mesure la citation suivante de baudelaire rend-elle compte des rôle du poète? "tu m'as donné ta boue et j'e,...
  • L'or et la boue
  • Citation dissertations
  • Dissertation citation camus
  • Ebauche dissertation sur une citation de verlaine

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !