Dissertation contrôle constitutionnel et contrôle de conventionalité

1897 mots 8 pages
" Une Constitution c'est un esprit, des institutions et une pratique." Tel furent les mots de De Gaulle associés à la création de la Ve république et de la mise en place de sa nouvelle constitution. La loi constitutionnelle française est difficile à appréhender tant elle est riche et mouvementée. De 1789 à nos jours, cinq républiques se sont succédées entrecoupées de deux empires, des monarchies, ainsi que des régimes plus difficile à identifier (comme le régime de Vichy). Toutefois, des institutions se consolident ainsi que des principes de plus en plus fondamentaux en matière de justice et de politique. Ce suivis logique et évolutif ce retrouve dans l’affirmation des droits de l’homme ainsi que dans le régime parlementaire actuel. Afin d’assurer le respect de ces textes fondamentaux en France, un contrôle de constitutionalité existe. Il s’agit de contrôler le respect de la hiérarchie des normes et la constitution est au sommet de celle-ci (initié par l’arrêt 1803, Marbury vs madison de la Cour de la déclaration de 1789). Ce contrôle se distingue du contrôle de conventionalité qui vérifie la conformité des lois et règlements aux traités internationaux. A la différence de la France, la constitution Britannique est souple et non écrite : les relations entre le Parlement et le Gouvernement sont organisés sur le modèle parlementaire. Les Etats Unis, quant à eux, possèdent la plus ancienne constitution écrite dont son inspiration remonte à la déclaration d’indépendance du 4juillet 1776, enrichie par 27 amendements. C’est la cour suprême qui veille au respect de leur constitution depuis le 17 septembre 1787.
On constate cependant qu’une loi peut entrer en vigueur sans que sa conformité avec la constitution ait été contrôlée. De plus, une loi peut avoir été contrôlée, mais dans un cas d’application particulier, la décision peut entrer en contradiction avec un traité. Un problème se pose alors par rapport à l’adéquation entre les deux contrôles, est-il vraiment

en relation

  • Le controle de constitutionnalité et le controle de conventionnalité
    2078 mots | 9 pages
  • Qpc et contrôle de conventionnalité
    1972 mots | 8 pages
  • La supériorité du droit international et communautaire sur la loi
    2427 mots | 10 pages
  • Droit administratif
    7744 mots | 31 pages
  • Théorie de la loi-écran
    1958 mots | 8 pages
  • Droit international et droit administratif
    1133 mots | 5 pages
  • TD Droit administratif 222
    7748 mots | 31 pages
  • L'application des normes internationales par le juge administratif
    1600 mots | 7 pages
  • Droit administratif : la théorie de la loi écran
    1690 mots | 7 pages
  • Article 55 constitution
    915 mots | 4 pages