Dissertation déficit public et croissance

Pages: 5 (3356 mots) Publié le: 2 octobre 2015
DISSERTATION
Il est demandé au candidat :
- de répondre à la question posée explicitement ou implicitement dans le sujet ;
- de construire une argumentation à partir d’une problématique qu’il devra élaborer ;
- de mobiliser des connaissances et des informations pertinentes pour traiter le sujet, notamment celles figurant dans le dossier;
- de rédiger en utilisant un vocabulaire économique etsocial spécifique et approprié à la question, en organisant le
développement sous la forme d’un plan cohérent qui ménage l’équilibre des parties.
Il sera tenu compte, dans la notation, de la clarté de l’expression et du soin apporté à la présentation.
Sujet = Faut-il réduire le déficit public pour soutenir la croissance économique française ?
DOCUMENT 1 –
L'économie française est sortie lentement dela récession qu'elle a connue en 2009, suite à la crise financière. Le recul de
l'activité a cependant été limité, la dépense publique étant venue soutenir l'activité. Le plan de relance adopté par le
1
gouvernement en pleine crise est demeuré d'ampleur modeste, mais les " stabilisateurs automatiques " ont joué à plein : l'Etat,
les collectivités territoriales et les régimes de protection socialeont maintenu le niveau de leurs dépenses, en dépit de la baisse
des recettes fiscales et sociales engendrée par le recul de l'activité et la montée du chômage. C'est pourquoi les déficits publics
ont dépassé les 8 % du produit intérieur brut (PIB) en 2009 et 2010.
Cette politique était nécessaire, mais elle a provoqué une forte montée de l'endettement public. La dette a ainsi franchi le
cap des 80% du PIB à la fin du troisième trimestre 2010. Par-delà les engagements souscrits auprès de nos partenaires
européens de ramener le niveau des déficits publics à moins de 3 % du PIB en 2013, il est désormais nécessaire de freiner la
progression de la dette publique, puis de la réduire. Cette exigence est d'autant plus forte que, dans un contexte de tension au
sein de la zone euro, la pression desmarchés financiers pourrait provoquer une remontée des taux d'intérêt, ce qui
augmenterait la charge de la dette. Pour autant, si chacun s'accorde sur la nécessité de réduire la dette, le rythme et le moyen
d'y parvenir font débat.
(Source : Alternatives économiques, HS n°088, L’Etat de l’économie, février 2011)
1

Stabilisateurs automatiques = Lorsque l’économie est en expansion, les impôtsaugmentent avec la hausse de la
consommation et de l’emploi et les prestations sociales baissent avec le recul du chômage. La hausse des impôts et la baisse
des prestations conduit alors à un ralentissement de la croissance. La situation est symétrique lorsque l’économie connaît un
ralentissement.
DOCUMENT 2 –
Recettes et dépenses publiques en France, en % du PIB

DOCUMENT 3 – Déficit, dette et chargede la dette

1

(+)

Déficit
public

(+)

Dette
publique

(+)

(+)

Dépenses
publiques

(+)

Prime de
risque

(+)
2

Charge de la
1
dette (intérêts)

(+)

Taux d'
intérêt

La charge de la dette1 ou le service de la dette désigne la somme versée chaque année au titre des remboursements du capital emprunté par
les administrations publiques (l'amortissement) et le paiement des intérêts.
La prime derisque2 correspond au surcroît d’intérêt demandé lorsque les prêteurs ne sont pas sûrs de la solvabilité de l’emprunteur.

DOCUMENT 4 –
Les keynésiens pensent que le déficit budgétaire peut avoir un impact positif sur la croissance, à certaines conditions : il
faut notamment que l'offre soit élastique, autrement dit, qu'il existe des capacités de production disponibles pour répondre àl'augmentation de la demande, que les ménages consomment une part importante de leurs revenus et achètent des produits
locaux plutôt qu'importés (ou que les relances soient coordonnées…). Si ces conditions sont réunies, mieux vaut un
creusement temporaire des déficits, quitte à alourdir une dette qui sera facile à résorber une fois la croissance revenue. A
contrario, une politique budgétaire restrictive...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Déficit publics, moteur de la croissance?
  • Déficit public: poids ou facteur de croissance?
  • Les deficits publics
  • Deficit public
  • Deficit public
  • Quelles sont les conséquences économiques des déficits publics
  • Déficite et croissance économique
  • Les effets du déficit public

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !