Dissertation de philo

3060 mots 13 pages
Existerait-il une instance, supérieure à l'opinion, qui permette de juger toute parole, de s'assurer de la validité d'un jugement et permette ainsi l'accès à l'universalité du savoir ? Voilà la question philosophique, essentielle à ses yeux, à laquelle Epictète, s'efforce lui-même de répondre en Stoïcien dans ses Entretiens qui furent rédigés vers 130 après J.C.
Dans un passage de ses Entretiens, le philosophe, en conformité avec la théorie stoïcienne d'un monde assujetti à un ordre immuable, s'attache à démontrer l'existence d'une norme, supérieure à l'opinion, à laquelle les hommes devraient se référer pour s'assurer de la valeur de leurs jugements et échapper ainsi aux conflits d'opinion.
Nous verrons comment et à quel point la pensée d'Epictète est novatrice en offrant aux jugements des hommes de s'accorder par le moyen d'une NORME.

Ainsi que nous l'avons déjà donner à penser, le thème majeur du texte d'Epictète est la recherche et l'usage d'une norme, tâche qui incombe à la philosophie. L'auteur a pour intention de démontrer l'utilité de cette norme, sensée faciliter et assurer la validité de toute assertion, en quête de la vérité.
Epictète se demande ainsi s'il ne faudrait pas que la philosophie s'emploie prioritairement à rechercher un principe supérieur en tout point à la simple opinion, dont il fait la critique.
Le philosophe stoïcien explique ainsi le sort qu'il convient de réserver à l'opinion, dans l'optique d'une recherche de la concorde : il faut la transcender, en s'élevant au niveau d'une norme, dont il démontre la nécessité.
Toute le travail argumentatif d'Epictète consiste ainsi à poser l'existence nécessaire d'une norme, c'est-à-dire d'un critère d'évaluation du jugement, auquel on doit se référer pour vérifier la validité, universelle, de toute parole. En premier lieu (l. 1 à 6), il procède à la critique de l'opinion, jugée source de conflits et frappée d'insuffisance (l. 1-2) et introduit la notion de norme (l. 4), qu'il présente

en relation

  • dissertation philo
    460 mots | 2 pages
  • Dissertation Philo
    1032 mots | 5 pages
  • Dissertation Philo
    1132 mots | 5 pages
  • Dissertation philo
    27912 mots | 112 pages
  • Dissertations philo
    4232 mots | 17 pages
  • Dissertation philo
    3135 mots | 13 pages
  • Dissertation philo
    763 mots | 4 pages
  • Dissertation de philo
    293 mots | 2 pages
  • Dissertation philo
    914 mots | 4 pages
  • Dissertation de philo
    1383 mots | 6 pages