Dissertation: Est-il plus efficace de défendre une cause ou de dénoncer une injustice à travers une fiction ou à travers un argumentation?

Pages: 5 (1167 mots) Publié le: 7 avril 2014
Dissertation de français


Est-il plus efficace de défendre une cause ou de dénoncer une injustice à travers une fiction ou à travers un argumentation?
Vous répondrez à la question en prenant appui sur le corpus proposé, sur les textes que vous avez étudié en classe, sur vos lectures personnelles et sur les films que vous avez pu voir.




Depuis plusieurs siècles, etnotamment celui des Lumières, nombreux écrivains envisagent d'instruire le lecteur, ou ont souvent eu l'occasion de défendre ou de dénoncer une cause. Ainsi contraint à utiliser l'argumentation, l'auteur l'a souvent détournée de façon indirecte afin de l'exploiter à travers des récits de fiction et un personnage imaginaire. En effet, l'argumentation s'avère être un type de discours complexe. Ceprocédé, présenté dans des romans ou des fables par exemple, a l'atout de persuader le lecteur et de l'affecter. Cela peut donc avantager la conviction d'un public plus nombreux en raison de la facilité de lecture et de compréhension. Cependant l'efficacité de ce type d'argumentation manque de certaines qualités que possède l'argumentation directe telle que nous en trouvons dans les essais, discours etd'autres encore.
Nous pouvons donc analyser en quoi l'argumentation directe ou indirecte emploie-t-elle l'art de convaincre et persuader en faveur d'une cause ou en qualité dénonciatrice.
La fiction permet de convaincre le lecteur en le séduisant, thème que nous aborderons dans la première partie. Malgré cela, le plaisir que nous prenons à lire des récits fictifs peut atténuerl'effet de l'argumentation, tandis que l'essai permet de convaincre le lecteur de manière plus efficace.

Au niveau de la fiction, afin de convaincre le lecteur, il a souvent été question de le charmer et de le divertir. Dans ces cas là, le type de récit très couramment utilisé est l'apologue. Nous pouvons prendre en exemple, lors du Siècle des Lumières, le conte philosophique, dont ledessein était de raconter une histoire fictive en faisant une critique de la société. On retrouve des écrivains tels que Voltaire ( Zadig, Candide, Micromégas et d'autres ), Jonathan Swift ( Les Voyages de Gulliver), Denis Diderot ( Entretien d'un père avec ses enfants ) en ne citant que les plus connus. Ces célèbres auteurs du XVIIIe siècles arrivent à désennuyer le lecteur en racontant unehistoire distrayante. En même temps, le lecteur est instruit par la morale que donnent les personnages. Il s'agit en effet d'une apologue car on énonce une allégorie ayant une portée didactique.
Le récit a également la capacité de persuader le lecteur en donnant vie à des idées souvent abstraites et en faisant appel à la sensibilité du lecteur. En effet dans l'un des textes du corpus, Candidede Voltaire, le passage du chapitre 19 énonçant la rencontre de Candide avec le nègre de Surinam instruit le lecteur sur la violente réalité de l'esclavage. Le lecteur partage la surprise du personnage en découvrant l'esclave. On retrouve également le registre pathétique dont les termes "ce pauvre homme", "l'état horrible ou je te vois" , "malheureux", "en pleurant", ainsi que certainesinterjections comme "Hélas!", "Ô". Cela entraine la compassion et la pitié du lecteur envers le personnage de l'esclave. Ainsi par le biais de ce procédé, Voltaire dénonce l'esclavage en racontant simplement un récit de fiction, et en faisant appel aux sentiments du lecteur.
L'auteur cherche également à créer une connivence intellectuelle entre lui et le lecteur, qui est actif dans le sens del'élaboration de l'œuvre. La réflexion du lecteur est effectivement opérante lors de cette argumentation afin de comprendre la morale de l'histoire et comprend le message que veut faire passer l'écrivain, comme dans les Fables de la Fontaine pour exemple. Ces petits récits, les plus souvent écrits en vers, sont divertissants et appellent à la réflexion du lecteur. Elles comportent une morale donnant...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !