Dissertation histoire

1518 mots 7 pages
Les Grecs sont à l’origine du terme barbare. Lors de son invention, ce mot représentait les peuples qui étaient étrangers au Grecs. Les romains ont suivis leur exemple et ont classé tous les étrangers, excepté les Grecs, comme étant des barbares. Tout ce que l’on leur reprochait était de parler d’autres langues et d’avoir des cultures différentes. Plus tard, c’était simplement les civilisations qui étaient géographiquement éloignées de le Grèce. Plus un peuple était éloigné plus il était considéré comme étant barbare. Ensuite, ce nom est devenu péjoratif et représentait des civilisations inférieures. Cependant, les admettaient envier certains traits de leurs civilisations. Il était tout à fait possible pour un barbare de devenir grecque en apprenant leur culture tout comme un grecque pouvait devenir un barbare en vivant dans leur milieu depuis trop longtemps. Par après le mot barbare devient synonyme de brute vulgaire, féroce et grossière. Mais cette vision est seulement celle que partagent les romains et les Grecs principalement à cause de l’invasion de l’empire par les Vandales. C’est cette vision que nous conservons mais ça ne signifie pas qu’elle est juste. Il est alors possible de se demander si les barbares sont aussi sauvages que leur réputation le laisse entendre et s‘ils n’avaient pas étés, par certains aspects, des gens plutôt civilisés. Grâce à ce texte, il sera facile de comprendre qui sont réellement les barbares. Il présentera d’abord les points qui prouvent que les barbares étaient civilisés, ensuite les points qui laissent croire qu’ils sont primitifs et pour finir, il exposera l’opinion que l’on peut se faire avec ces arguments.

Tout d’abord, les barbares ont, durant leur histoire, présentés de nombreux signes de leur civilité qui ont complètement été ignorés. En effet certaines traces de leur culture sont encore présentes dans notre société aujourd’hui. L’historien Tacite lors de son immersion parmi les peuples barbares, à la fin du 1er

en relation

  • Dissertations histoire
    1287 mots | 6 pages
  • Dissertation en histoire
    1014 mots | 5 pages
  • Dissertation Histoire
    1440 mots | 6 pages
  • Dissertation Histoire
    748 mots | 3 pages
  • Dissertation Histoire
    1649 mots | 7 pages
  • Dissertation histoire
    883 mots | 4 pages
  • Dissertation histoire
    440 mots | 2 pages
  • Dissertation Histoire
    1148 mots | 5 pages
  • dissertation histoire
    989 mots | 4 pages
  • Dissertation histoire
    1298 mots | 6 pages