Dissertation : la question philosophique du sens de la vie individuelle est-elle la plus fondamentale? (kant vs marx)

Pages: 5 (1086 mots) Publié le: 3 avril 2013
La question philosophique du sens de la vie individuelle est-elle la plus fondamentale?

La philosophie est un discours rationnel et critique portant sur les problèmes humains fondamentaux. L’enjeu ici est de déterminer ce qui prime dans la vie, l’individu ou la société? Le sens de la vie individuelle, le but ultime de chaque individu, est-il plus important que celui de la société dans sonensemble? La réponse à cette question est essentielle, car elle détermine le système politique et les actions individuelles que nous devrions prioriser. La question sera traitée à l’aide de la pensée de deux philosophes, Karl Marx et Albert Camus. Marx, né en Rhénanie en1818 et mort à Londres en 1883, a développé un courant de pensée se basant sur le socialisme et le communisme. Camus, né en 1913 enAlgérie et mort en 1960 en France, est un écrivain et un philosophe humaniste.

Pour Marx, le but ultime de la vie est le développement complet de la société, qui nécessite la fin de la lutte des classes, soit l’opposition entre des groupes sociaux qui ont des intérêts économiques opposés. Selon lui, l’égalité entre les humains permettrait d’améliorer la qualité de vie de tous, car tout lemonde travaillerait au même but. Il remplacerait la dialectique entre les classes (leur opposition et leur interdépendance), par une dialectique entre les humains et la nature. Cette lutte prendrait la forme d’un contrôle de la nature par les humains, par les progrès technologiques provenant des connaissances de tous, car étant égaux, tous les humains seraient éduqués de la même manière. En exerçantun contrôle sur la nature, les humains pourraient alors s’en servir à leur avantage pour améliorer leur qualité de vie. Selon Marx, les forces de production (tout ce qui est nécessaire à la production, des ressources matérielles aux connaissances des employés) devraient appartenir à tous, à l’État. Cela permettrait de faire travailler toutes les industries au profit de la société. Les rapports deproduction, soit l’organisation de la production, ne seraient déterminés qu’en fonction de la production de biens pour tous. Ce but, l’accès pour toute la population à la même qualité de vie, est résolument un objectif social, et non individuel. Donc pour Marx, le sens de la vie individuelle n’est pas la question la plus fondamentale. Au contraire, il croit que le sens de la vie collective doitd’abord être résolu, car le développement complet de la société permet à tous d’obtenir les mêmes libertés. Et cette égalité est indispensable pour que tous aient la chance de choisir leur but personnel.
Quant à lui, Camus croit qu’il faut juger de l’importance d’une question selon les actions qu’elle implique. La question du sens de la vie individuelle est donc fondamentale, car si sa réponse estqu’il n’existe aucun sens à la vie, elle pourrait avoir pour conséquence le suicide, qui a concrètement de grands effets sur la vie des gens. Camus pose l’absurde comme point de départ, selon lui, l’absurdité de l’existence est un fait, explicable par les thèmes de la quotidienneté, du temps, de la nature, des humains et de la mort. Il utilise l’absurde comme un élément de comparaison entre unecertaine réalité et notre attente de cette réalité, qui ne correspondent pas. Sur le thème de la mort, l’absurde provient de notre volonté de comprendre ce qu’il y a après la mort, ou pourquoi la mort frappe certaines personnes, alors qu’il est impossible de le savoir. La vie ne semble pas avoir de sens, car peut importe ce qu’on fait, nous finissons tous par mourir. Même s’il ne pense pas qu’il yait un sens à la vie individuelle, Camus croit que l’absurde nous pousse à vivre, car il mène à la révolte, à la liberté et à la passion. La révolte est une victoire relative, car elle implique que nous ayons conscience de l’absurdité de nos vies, mais que nous ayons la force de continuer à vivre et à affronter l’absurde. Les passions, même si elles ne donnent pas un sens à la vie, représentent...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le sens de la vie est-il la plus préssente des questions ?
  • Dissertation philosophique sur marx
  • Dissertation philosophique socrate, pascal, kant
  • Dissertation: « la mort donne-t-elle un sens à la vie » ?
  • Question philosophique
  • Les questions philosophiques
  • Marx vs camus
  • Sarte vs marx

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !