Dissertation la science a fait de nous des dieux avant même que nous méritions d'être des hommes

3105 mots 13 pages
Dissertation : Sujet généraux : 3. « La science a fait de nous des dieux avant même que nous méritions d'être des hommes . » Jean Rostand

Voyages dans l'espace, cellules souches ou encore armes atomiques. Les rêves d'il y a un siècle sont aujourd'hui devenus réalité, et à mesure que le temps s'écoule, les progrès scientifiques sauvegardent de plus en plus notre confort, notre santé et parfois notre portefeuille. Cependant le revers de la médaille existe, et puisque tout se paye, chaque amélioration de notre confort détruit nos semblables ou notre environnement. Mais le vrai problème de toutes ces technologies est que la terre est vaste et que la misère que nous provoquons est si lointaine, qu'elle paraît dérisoire aux yeux du consommateur lambda qui compose notre société, ou comment faire l'impasse sur l'éthique en promettant des « Nikes » (faites par des enfants thaïlandais) pour soixante dollars. Mais ne croyons pas que la science « pure » n'a rien à se reprocher : clonage, O.G.M et bidouillage d'atomes. Mais le plus choquant sans doute reste le domaine de la guerre, où on peut transformer tout un peuple en un sympathique feu de joie en moins de quelques heures.

Mais alors me direz-vous, quel est le point commun entre les Nikes importées, les pommes de terre génétiquement modifiées et Hiroshima ? Et bien la réponse est simple : La Science, car ce sont ses progrès qui nous permettent toutes ces folies. C'est de cela dont nous parle Jean Rostand, biologiste français du XX ième siècle, quand il nous dit : « La science a fait de nous des dieux avant même que nous méritions d'être des hommes ». Intéressons nous de plus près à la manière dont est construite cette phrase : Elle est construite sur l'opposition entre « dieux » et « hommes » où « dieux » est connoté négativement alors que le terme « hommes » est lui connoté positivement . Venant de la part d'un biologiste on peut comprendre « homme » comme suit :

« Animal raisonnable qui occupe le

en relation

  • Albert camus et analyse de sa pensée
    114282 mots | 458 pages
  • Argumentation la cigale
    110940 mots | 444 pages
  • Psychanalyse du feu
    39562 mots | 159 pages
  • Livre complet: mein kampf (mon combat)
    237573 mots | 951 pages
  • Hitler mein kampf
    123312 mots | 494 pages
  • Mein Kampf 1926
    244387 mots | 978 pages
  • Le Roi
    59786 mots | 240 pages