Dissertation : un personnage de roman doit il réussir pour exister ?

1081 mots 5 pages
Au cours du temps, les personnages de roman ont beaucoup évolué. Ils sont passés de personnages mythologiques, chevaleresques, véritables héros à des personnages ordinaires qui jouent le rôle principal de l'histoire. Les premiers, sont dotés de vertus exceptionnelles. Les seconds accomplissent de moins en moins d'actions spectaculaires et leurs capacités sont plus proches de celles d'un être humain. A partir de là, les écrivains créent tout un éventail d'individus qui peuvent être faibles et ne posséder aucun don particulier. Nous nous demanderons alors si ces personnages sans éclat peuvent exister sans nécessairement réussir ?
Dans un premier temps nous étudierons les spécificités, le rôle et le but d'un héros traditionnel qui atteint sa quête puis celles d'un personnage ordinaire qui parfois, malgré sa médiocrité, son échec obtient la considération du lecteur.

La réussite d'un personnage est liée à des caractéristiques particulières qui s'inscrivent dans une époque. Elle sera d'autant plus forte que le lecteur pourra s'identifier à ces "êtres de papier". Quant ils sont vainqueurs ils représentent une facette idéalisée de l'humain, puissant et invincible. C'est particulièrement vrai dans l'Antiquité. Ainsi, avec les épopées les auteurs racontent des aventures étonnantes de héros légendaires. Ces derniers ont des qualités hors du commun et combattent pour de nobles causes. Ces personnages mythiques illustrent des valeurs telles que la bravoure, la ruse, la force, l'intelligence. Un des plus célèbres est Ulysse. Dans l'Iliade et Odyssée, Homère met en valeur les qualités surhumaines de son héros. Partant victorieux de la guerre de Troie, Ulysse a un statut de conquérant. Au cours de son voyage il rencontre de nombreux obstacles qu’il surmonte avec courage, détermination, esprit et habileté pour revenir vainqueur dans l'île d'Ithaque. De même que les mythes, les légendes du Moyen-âge offrent un genre littéraire où l'esprit chevaleresque, la courtoisie,

en relation

  • Dissertation: Pour exister, un personnage de roman doit-il nécessairement réussir ? 
    602 mots | 3 pages
  • Personnage de roman, doit-il réussir pour exister? >plan détaillé de dissertation
    1610 mots | 7 pages
  • La vie
    2754 mots | 12 pages
  • La fin du monde
    2489 mots | 10 pages
  • Faire une dissertation sur le roman
    2012 mots | 9 pages
  • La dissertation
    6665 mots | 27 pages
  • Pour exister un personnage de roman doit-il reussir
    1155 mots | 5 pages
  • Le roman et ses personnages
    952 mots | 4 pages
  • Pour exister, un personnage de roman doit-il nécessairement réussir ?
    598 mots | 3 pages
  • Un lecteur a-t-il besoin de s'identifier au personnage principal et de partager ses sentiments pour apprécier un roman ?
    7081 mots | 29 pages