Dissertation : l’homme peut-il détruire la nature? l’analyse du sujet détruire signifie anéantir ; la nature au sens courant c’est ce qu’on nomme l’environnement, et qu’on identifie au monde vivant, végétal et

Pages: 22 (5305 mots) Publié le: 2 janvier 2012
Dissertation : L’homme peut-il détruire la nature?

L’ANALYSE DU SUJET

Détruire signifie anéantir ; la nature au sens courant c’est ce qu’on nomme l’environnement, et qu’on identifie au monde vivant, végétal et animal, extérieur au cercle d’action technico-industriel de l’homme ; plus conceptuellement on dira que c’est l’ensemble de ce qui existe abstraction faite des produits de l’activitéde l’homme : ce qu’il crée, ce qu’il fabrique (il n’y a pas de cendrier dans la nature ; les ordinateur ne poussent pas dans les arbres). Mais si on va à la racine, la nature est un principe, celui qui caractérise les êtres naturels, et qui consiste à être cause de soi, c’est-à-dire de son existence et de la modalité de son existence. On peut parler aussi de la production spontané de soi : l’êtrenaturel est auto-producteur de lui-même, donc cause de soi (causa sui), c’est-à-dire qu’il n’a pas besoin de l’action d’une cause extérieure pour exister ? se développer ou se comporter d’une manière qui lui est propre: si je mets en terre un grain de blé dans des conditions favorables et que « je laisse faire la nature » le grain donne l’épi puis son fruit, le blé.

On distingue donc la nature,ce qui est naturel, de ce que l’homme produit et qu’on nomme pour cette raison artificiel : le terme, comme on sait, a une connotation péjorative fondée sur le jugement de valeur qui voudrait que ce que fait la nature soit supérieur à ce qui est fait par l’homme. Mais littéralement il signifie : « qui est le produit de l’art » au sens ancien du mot art : le savoir-faire, la technique : tout objetfabriqué est donc artificiel en ce sens qu’il est le produit d’une réflexion et d’une action volontaires et organisées à travers lesquelles l’homme met en œuvre des moyens pour atteindre une certaine fin (une maison : la fin ; les briques, le ciment, le travail et les savoir-faire : les moyens). A la nature, on oppose donc habituellement la technique : l’ensemble des savoirs-faire, et parextension l’ensemble des moyens efficaces dont l’homme dispose pour parvenir à ses fins, ce qui correspond concrètement à transformer le donné naturel (les matières dites « premières ») dans le sens de la volonté et des besoins des hommes.

Remarquons enfin que le sujet parle de l’homme, de l’homme en général, pris dans l’universalité, comme espèce. On englobe donc tous les modes de vie et deproduction sous la généralité de ce concept (mais n’est-ce pas alors qu’on a universalisé et du coup naturalisé un certain mode de production et de rapport à la nature ?).

Il s’agit donc de savoir si l’homme a le pouvoir d’anéantir la nature, ce pouvoir dépendant de sa puissance technique. Il s’agit aussi de se demander si c’est bien l’homme en général le sujet d’une destruction possible de la nature oubien un certain système de réflexion et de production, une certaine conception du rapport de l’homme à la nature.

LA DISSERTATION

On définit généralement la nature comme environnement, c’est-à-dire comme l’ensemble de ce qui existe sans être l’œuvre de l’homme. En ce sens la nature renferme tous les êtres et tous les phénomènes qui ont pour caractéristique d’être cause de soi, d'êtreautoproducteurs de leur être.

D’autre part c’est par l'intermédiaire de ses techniques que l’homme exerce un pouvoir de contrôle et de transformation sur la nature. La technique est en effet l'ensemble des savoirs opératoires que l'homme met en oeuvre pour parvenir à ses fins, le point d’application concret des techniques étant cette première matière, ce donné initial de toutes nos productions qu’estla nature.

Dès lors demander si l’homme peut détruire la nature, c’est-à-dire tout bonnement l’anéantir, revient donc à s’interroger sur la nature et l'étendue du pouvoir technique : est-il si puissant qu'il rende crédible l'hypothèse d'un anéantissement de la nature?

Toutefois, qu'entendons-nous par anéantissement de la nature et quels sont les arguments pouvant légitimer cette crainte?...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Dissertation : l'homme peut-il détruire la nature ?
  • Peut on parler de nature de l'homme
  • L'homme peut t'il se passer de la nature ?
  • Est-ce par la conscience qu'on peut définir l'homme ?
  • La nature du vivant
  • La nature du vivant
  • La nature du vivant
  • La nature de l'homme est-elle de ne pas avoir de nature

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !