Dissertation : l’homme peut-il détruire la nature? l’analyse du sujet détruire signifie anéantir ; la nature au sens courant c’est ce qu’on nomme l’environnement, et qu’on identifie au monde vivant, végétal et

5305 mots 22 pages
Dissertation : L’homme peut-il détruire la nature?

L’ANALYSE DU SUJET

Détruire signifie anéantir ; la nature au sens courant c’est ce qu’on nomme l’environnement, et qu’on identifie au monde vivant, végétal et animal, extérieur au cercle d’action technico-industriel de l’homme ; plus conceptuellement on dira que c’est l’ensemble de ce qui existe abstraction faite des produits de l’activité de l’homme : ce qu’il crée, ce qu’il fabrique (il n’y a pas de cendrier dans la nature ; les ordinateur ne poussent pas dans les arbres). Mais si on va à la racine, la nature est un principe, celui qui caractérise les êtres naturels, et qui consiste à être cause de soi, c’est-à-dire de son existence et de la modalité de son existence. On peut parler aussi de la production spontané de soi : l’être naturel est auto-producteur de lui-même, donc cause de soi (causa sui), c’est-à-dire qu’il n’a pas besoin de l’action d’une cause extérieure pour exister ? se développer ou se comporter d’une manière qui lui est propre: si je mets en terre un grain de blé dans des conditions favorables et que « je laisse faire la nature » le grain donne l’épi puis son fruit, le blé.

On distingue donc la nature, ce qui est naturel, de ce que l’homme produit et qu’on nomme pour cette raison artificiel : le terme, comme on sait, a une connotation péjorative fondée sur le jugement de valeur qui voudrait que ce que fait la nature soit supérieur à ce qui est fait par l’homme. Mais littéralement il signifie : « qui est le produit de l’art » au sens ancien du mot art : le savoir-faire, la technique : tout objet fabriqué est donc artificiel en ce sens qu’il est le produit d’une réflexion et d’une action volontaires et organisées à travers lesquelles l’homme met en œuvre des moyens pour atteindre une certaine fin (une maison : la fin ; les briques, le ciment, le travail et les savoir-faire : les moyens). A la nature, on oppose donc habituellement la technique : l’ensemble des savoirs-faire, et par

en relation

  • La vie
    63550 mots | 255 pages
  • Antimanuel de philosophie (michel onfray)
    95395 mots | 382 pages
  • Cours de philosophie
    54754 mots | 220 pages
  • Cours de philosophie séries technologiques : qu'est que la philosophie
    51343 mots | 206 pages
  • Reviser Son Bac Avec Le Monde FRANcAIS 1re
    81322 mots | 326 pages
  • le texte théâtral et sa représentation du 17 ieme siècle à nos jours
    80850 mots | 324 pages
  • Bac 1ere
    80735 mots | 323 pages
  • fiche de révision bac français
    80850 mots | 324 pages
  • L'écume des Lettres 1ère - Corrigé
    215467 mots | 862 pages
  • Livre de français 1ère S\ES
    229176 mots | 917 pages