Dissertation : l'homme peut-il détruire la nature ?

Pages: 9 (2110 mots) Publié le: 11 mai 2011
On définit généralement la nature comme environnement, c’est-à-dire comme l’ensemble de ce qui existe sans être l’œuvre de l’homme. En ce sens la nature renferme tous les êtres et tous les phénomènes qui ont pour caractéristique d’être cause de soi, d'être autoproducteurs de leur être.
D’autre part c’est par l'intermédiaire de ses techniques que l’homme exerce un pouvoir de contrôle et detransformation sur la nature. La technique est en effet l'ensemble des savoirs opératoires que l'homme met en oeuvre pour parvenir à ses fins, le point d’application concret des techniques étant cette première matière, ce donné initial de toutes nos productions qu’est la nature.
Dès lors demander si l’homme peut détruire la nature, c’est-à-dire tout bonnement l’anéantir, revient donc à s’interrogersur la nature et l'étendue du pouvoir technique : est-il si puissant qu'il rende crédible l'hypothèse d'un anéantissement de la nature?
Toutefois, qu'entendons-nous par anéantissement de la nature et quels sont les arguments pouvant légitimer cette crainte? Est-il vrai d'autre part que la technique est en elle-même une négation de la nature? Si tel n'est pas le cas quelle est l’origine d’unecroyance aussi répandue?

Sur quelles observations fondons-nous notre crainte d'une destruction de la nature?

Il y a d'abord un ensemble de faits :

D'une part la disparition massive et à un rythme accéléré d'espèces animales et végétales; ceci est dû pour l'essentiel à la colonisation croissante de l'espace géographique par l'homme et à l’exploitation des ressources naturelles, deux facteursqui entraînent la destruction des milieux naturels.

D'autre part le phénomène d’artificialisation croissante de la réalité qui prend sa source dans une domination technique sans précédent de l’homme sur la nature. Celle-ci est méthodiquement contrôlée et exploitée en fonction des besoins humains et de ses projets. On comprend alors que l'extension sans limite de la technosphère que l'hommehabite mette en péril l'existence de la biosphère dont il est issu. Tout la crise environnementale trouve là son expression philosophique.

Ce faisant tout semble se passer conformément à la prévision de Descartes, qui dès le XVII° siècle avait conçu que les sciences permettraient à l’homme “de se rendre comme maître et possesseur de la Nature” (Discours de la méthode, VI) : la connaissancescientifique de la réalité fonde en effet un pouvoir de plus en plus efficace et puissant sur la nature. La maîtrise récente des fondements élémentaires de la vie par les techniques génétiques n’est que l’épisode le plus récent de cette mainmise dominatrice de l’homme sur la nature.

C'est donc un fait bien établi que l’activité humaine cause nombre de destructions de la nature. Et que la croissancede la mainmise technique sur la nature permet de donner crédit à l'hypothèse de son l'anéantissement par sa complète artificialisation.
Toutefois lorsque nous dénonçons, par exemple, le changement climatique comme une destruction de la nature, ne confondons-nous pas les intérêts de l’homme et ceux de la nature tout entière ? Car cette modification, si elle affecte négativement la vie de certaineespèce, la nôtre par exemple, n’en crée pas moins des conditions favorables pour d’autres espèces. Aussi doit-on se demander si c’est à bon droit que la nature est pensée à travers le concept d’environnement? D’autre part est-il juste d'opposer nature et technique au point de faire apparaître la technique comme une négation de la nature? Car le contrôle technique que l’homme exerce sur la naturene tient-il pas son origine de la nature elle-même?

*

Rappelons abord que le concept de nature ne se limite pas à celui d’environnement; et que l'environnement ne se réduit pas au monde du vivant : un sol naturel ne permettra la croissance des végétaux que si des réactions biochimiques s'y déroulent. C'est pourquoi, par exemple, s'il n'existe pas de centrale nucléaire "dans" la nature ou...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Dissertation : l’homme peut-il détruire la nature? l’analyse du sujet détruire signifie anéantir ; la nature au sens...
  • Peut on parler de nature de l'homme
  • L'homme peut t'il se passer de la nature ?
  • L'homme peut-il se considérer comme le maitre de la nature ?
  • Peut – on dire que l'homme a une place particulière dans la nature ?
  • Corrigé Dissertation "Qu'est-ce, pour l'homme, que se retrouver dans la nature ?"
  • Dissertation de philo : l'homme fait-il parti de la nature ?
  • Dissertation: le progrès technique peut-il rendre l’homme heureux ?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !