Division du travail et lien social

4517 mots 19 pages
Division du travail et lien socialIntroduction
Emile Durkheim (1858-1917) est l’un des pères fondateurs de la sociologie. Il est l’auteur de deux ouvrages prépondérants : De la division du travail social (1893) et Le suicide (1897). A la fin du 19ème siècle, il est préoccupé par les problèmes sociaux liés à la révolution industrielle en France : la cohésion sociale semble menacée. Une question se retrouve dans toute l’oeuvre de Durkheim : quel ciment peut bien lier tous les individus les uns aux autres et faire tenir la société ? Durkheim pose alors le problème du lien social. Il va créer une science nouvelle destinée à permettre d’analyser objectivement la réalité sociale. Il va imposer la sociologie comme discipline à part entière : l’objet de la sociologie est la société. Pour comprendre le fonctionnement de la société, Durkheim va définir les règles de la méthode sociologique. Sa démarche est objective et il explique un fait social par rapport à d’autres faits sociaux. Son but est de dégager les réalités sociales à l’origine des comportements individuels. Durkheim est partisan du holisme ou déterminisme social. Il s’oppose à Weber, partisan de l’individualisme méthodologique.
I – Individu et société
A – Etude d’un fait social : le choix du prénom
Fait social
Selon Durkheim, est fait social toute manière de faire susceptible d’exercer sur un individu une contrainte extérieure. C’est une manière d’agir ou de penser où s’exprime la contrainte que fait peser sur chacun l’appartenance à un groupe.
Le modèle classique
Devait faire face à des contraintes collectives : lignée familiale (Famille) communauté religieuse (Eglise) collectivité locale
Les familles n’ont pas le libre choix du prénom (règles sociales contraignantes). Le prénom sert à rattacher l’individu à une identité collective. L’individu n’est pas d’abord identifié par sa personnalité mais par sa présence au sein d’un groupe.
Le modèle actuel
Aujourd’hui on veut individualiser

en relation

  • Emile dürkheim
    2293 mots | 10 pages
  • Durkheim
    6246 mots | 25 pages
  • Comment La Diffe Renciation Progressive Des Individus Dans Une Socie Te Influence T
    1775 mots | 8 pages
  • Le lien social chez durkheim
    2007 mots | 9 pages
  • Intrgration
    4481 mots | 18 pages
  • la division du travail sépare-t-elle les hommes?
    1681 mots | 7 pages
  • Peut on critiquer la democratie
    3676 mots | 15 pages
  • Durkheim : line social et intégration
    8609 mots | 35 pages
  • Emile durkeim
    906 mots | 4 pages
  • La division du travail fait-elle société
    1773 mots | 8 pages