Division du travail

2048 mots 9 pages
Chapitre 2 : La division du travail et extension du marché

Adam Smith (1723-1790)
Né en 1723 à Kirkcaldy en Ecosse. Après de brillantes études à Oxford de 1740 à 1746, puis à Glasgow, il est nommé, en 1748, professeur à l’université d’Edimbourg ; il revient, en 1751, à Glasgow pour enseigner la philosophie morale et succéder à son maître : F. Hutcheson. Il publie en 1776 « La Richesse des Nations », il est l’un des premiers économistes à proposer une théorie sur l’individualisme méthodologique ( à il a analysé le comportement des individus qui cherchent leur propres intérêts qui cependant conduit à l‘intérêt de tous). Il fonde ainsi la microéconomie en affirmant que l’économie peut s’analyser à partir des comportements d’individus poursuivant leurs seuls intérêts personnels. Cependant cette vision est contradictoire avec sa vision de la « Théorie des sentiments moraux » (publiée en 1759). Mais Smith est bien le défenseur du marché (« Loi de l‘offre et de la demande»). Il a mis en évidence le rôle du travail dans la valeur des biens, l’importance de la division du travail, l’accumulation du capital et la taille des marchés dans la croissance, l‘intérêt des échanges avec le reste du monde. Selon lui la division du travail est la clé de la richesse, de la croissance économie. Il a une analyse optimiste sur l’aspect éco de la division du travail.
Smith fait du progrès technique une conséquence de la division du travail et l’accumulation du travail. De + il fonde l’intérêt de l’extension des marchés sur l’existence de rendements d’échelle croissants, qui constitue des analyses fécondes pour comprendre les stratégies des firmes multinationales & l’évolution du commerce mondial et de la division internationale du travail.

I- La division du travail : clé de la richesse des nations La division du travail est le 1er Chapitre de son livre

La Division technique du travail consiste à parcelliser les taches d’un ouvrier en taches élémentaires simples. Un

en relation

  • Division du travail
    647 mots | 3 pages
  • Division du travail
    1861 mots | 8 pages
  • Division du travail
    1218 mots | 5 pages
  • La division du travail
    429 mots | 2 pages
  • La division du travail
    501 mots | 3 pages
  • La division du travail
    96598 mots | 387 pages
  • Division du travail
    1113 mots | 5 pages
  • Division du travail
    591 mots | 3 pages
  • division du travail
    831 mots | 4 pages
  • Division du travail
    6492 mots | 26 pages