Le sacre

1794 mots 8 pages
Le sacre Dans une culture imprégnée de divin, où la religion catholique tient une place très importante le sacre apparait comme le moyen le plus judicieux pour légitimer le pouvoir des rois. Le sacre est une cérémonie religieuse par laquelle un roi obtient un caractère sacré voir divin, le distinguant ainsi des autres laïcs. C’est une cérémonie distincte du couronnement où il s’agit de remettre une couronne à un roi, prince ou seigneur. Le sacre trouve ses origines dans l’antiquité, où le roi David (personnage biblique, roi du peuple juif) a reçu une onction divine qui lui confère un pouvoir sacré qui n'a pour origine, ni le peuple, ni l'hérédité, mais la seule volonté de Dieu. Cependant, ce n’est qu’au Moyen-Âge que le sacre va réellement s’affirmer.
Au temps des mérovingiens d'abord (Ve au VIIIe siècle), les rois étaient élus par les aristocrates au sein même de la famille mérovingienne. Les rois acquéraient leur pouvoir par leur propre charisme et leurs victoires militaires. En outre, le premier roi mérovingien, Clovis, pour adhérer à la religion de son peuple, s'est tout de même fait baptisé, en 496 à Reims. Par la suite, il faudra attendre Pépin le Bref pour que le sacre des rois de France devienne systématique. En effet, Pépin le Bref entend démontrer sa supériorité, en se réclamant d'une origine divine immédiate, il veut obtenir le soutien de la plus haute autorité spirituelle de l’occident (depuis 380, le christianisme est la religion d’état en occident). Le pape, reconnaît que le maire du palais dispose bien de la réalité du pouvoir mais l’ordre divin est troublé car il n’avait pas la légitimité du pouvoir. De ce fait, l’église propose de lui accorder la légitimité du pouvoir par le rituel du sacre, comme il est écrit dans l’Ancien Testament. Ainsi, Pépin le Bref est sacré en mars 752 à Soissons. Toutefois, ce sacre présente aussi un intérêt pour le pape car ce dernier espère tirer l’appui de l'armée du roi face aux menaces lombardes. Un

en relation

  • Le sacré
    1694 mots | 7 pages
  • Le sacré
    682 mots | 3 pages
  • Le sacre
    251 mots | 2 pages
  • Le sacre
    329 mots | 2 pages
  • Le sacré
    2704 mots | 11 pages
  • Le sacre
    1299 mots | 6 pages
  • Le sacre
    25992 mots | 104 pages
  • Le sacre
    812 mots | 4 pages
  • Le sacré
    927 mots | 4 pages
  • Le sacre de napoleon
    3476 mots | 14 pages