Djadjii76

Pages: 8 (1900 mots) Publié le: 13 février 2012
En quoi l'école de la République favorise t-elle l'égalité des chances ?

2-L'égalité des chances un terme polsémique et polémique .
2.1 Plusieurs significations

La notion d’égalité des chances est complexe et reste un concept difficile à définir.
En effet, le mot « égalité » renvoie au principe que les hommes doivent être traités de la même manière, et soumis à des droits et des règlesidentiques pour chacun.

Comme le montre la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen - Article 1« Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité. »
Ou encore selon la Déclaration des Droits de l'Homme de 1795, « L'égalité consiste en ce que la loiest la même pour tous, soit qu'elle protège, soit qu'elle punisse. L'égalité n'admet aucune distinction de naissance, aucune hérédité de pouvoirs. »

Liberté, Égalité, Fraternité étant la devise de la République française, l'école de la République se doit donc de respecter l'un des fondements de la France qui est l'égalité.

L’égalité «réelle», appelée aussi égalité effective, consistant dansl’état semblable de leur propriété, de leur personnalité, de leur condition.
Le terme "chance" a un sens implicite mais relève de l'évidence.
Il s'agit des chances de réussite à l'école. La notion de réussite a l'école renvoie aux objectifs que l'on attribue à l'instruction et à l'éducation c'est-à-dire au sens social que l'on donne à la réussite scolaire.
De même, le mot chance fait aussibien référence à la notion de hasard ou de probabilité (« cadentia » en latin désigne la chute aléatoire d’un dé à jouer), qu’à l’idée de bonheur, d’issue heureuse.
Le terme «égalité des chances» semble donc indiquer «la faculté pour les individus de participer, à égalité les uns avec les autres, au jeu social pour l’obtention de biens valorisés suffisamment rares pour qu’ils ne soient pasdisponibles pour tous», selon les mots de Y. Poirmeur.
Il éxiste d'autres approches de la réussite scolaire.

A partir du 19eme siècles,selon Jean jacques Rousseau, une instruction réussie, c'est une instruction qui épanouit les potentialités de chacun. Alors cette vision d'égalité des chances signifie donc que chaque individu doit bénéficier d'une éducation qui épanouisse sa personnalité.
Laréussite sociale dans ce cas devient l'égalité des chances d'accès aux statuts socioprofessionnels.
Directement héritée des collèges catholiques de l'ancien régime, cette vision de la réussite scolaire repose sur la notion d'excellence.
Il s'agit alors de garantir à ceux et celles qui vont participer à la direction des affaires, d' une culture générale de haut niveau qui garatissent leur vertu.
Cetteégalité des chances se rapproche de la notion d'équité. Si les individus ne sont pas plus favorisés ou défavorisés les uns par rapport aux autres, alors seul rentre en comptre l'éffort individuel dans la distinction entre les individus .
On peut alors considérer l'égalité des chances comme favorisant le développement d'inégalités justes.
C'est-à-dire légitime par rapport à l'éffort del'individu.En effet, d'après la vision d' égalité des chances qui constitue l'un des fondements de la théorie de John Rawls :"en supposant qu'il y a une répartition des atouts naturels, ceux qui sont au même niveau de talent et de capacité et qui ont le désir de les utiliser devraient avoir les mêmes perspectives de succès, ceci sans tenir compte de leur position initial dans le système social".

Dans lasociété actuelle, la république a évolué du sens ou l'égalité des chances fait souvent polémique et correspond à une notion de mérite et d'une reconnaissance.
D’après les mots de Bourdieu, avec l’école le privilège est converti en mérite, si les inégalités sociales jouent sur la réussite scolaire. Le seul moyen de parvenir à une réelle égalité des chances semblerait être de réduire les...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !