Don et économie solidaire

Pages: 13 (3039 mots) Publié le: 10 mai 2010
Préface

Nous ne pouvons laisser passer l’occasion de la parution de ce petit livre de Genauto Carvalho de França et Sylvain Dzimira sans la saisir pour dire à quel point il nous semble utile, juste et bienvenu. En peu de pages, il montre avec une grande clarté combien des démarches au départ — et en apparence — totalement distinctes, s’adressant à des publics bien différents et mobilisant desressources et des énergies de nature dissemblable, tendent en fait vers une même direction et présentent de multiples recoupements. Non seulement il atteste de la connivence profonde des deux approches étudiées mais, à chacune d’entre elles, il offre une introduction immédiatement accessible aux lecteurs néophytes. Accessible mais aussi suffisamment approfondie pour permettre de plonger d’embléeau cœur des problèmes soulevés. Un tel point était bien nécessaire. L’activité des deux réseaux ici présentés — les auteurs qui se regroupent sous la bannière de l’anti-utilitarisme et du « paradigme du don » d’une part, toutes les personnes qui se mobilisent pour faire advenir et renforcer une « économie solidaire » de l’autre — est proliférante, en évolution et en expansion permanentes. D’où ladifficulté de bien s’y reconnaître lorsqu’on n’a pas suivi l’affaire et l’histoire depuis le début! Ce n’est pas que les ouvrages, les mises au point ou les synthèses fassent défaut. Aux éditions Desclée de Brouwer,

6

DON ET ÉCONOMIE SOLIDAIRE

la collection « Sociologie économique », liée au courant de l’économie solidaire, n’a pas publié moins de 22 ouvrages, et on ne compte pas leslivres ou les rapports de recherche (ceux du CRIDA1 notamment) qui s’attachent à clarifier les tenants et aboutissants du projet d’une économie solidaire. De son côté, aux éditions La Découverte, la Revue du M.A.U.S.S. — qui s’est d’abord appelée le Bulletin du MAUSS (1981-1988), puis la Revue du MAUSS (1988-92) et enfin la Revue du MAUSS semestrielle (depuis 1993) —, compte déjà à son actif 55numéros; et la « Bibliothèque du MAUSS », qui lui est rattachée, dénombre déjà plus de dix titres à son catalogue. Tout ceci atteste assez de la richesse de ces courants de pensée et d’action. Mais, justement, cette richesse est presque trop grande et peut décourager les non-connaisseurs. Il manquait un texte pédagogique de synthèse, fixant les grands axes et les lignes de force de l’économie solidaireet de la problématique du don. Le voici. Que nos deux auteurs en soient remerciés.

DE QUELQUES QUESTIONS
Mais ajoutons que si ce petit livre, écrit par deux étudiants de doctorat en sociologie, vit et parle comme il le fait, c’est parce qu’il n’est en rien scolaire et dépasse de beaucoup l’exercice pédagogique. Assurément, Genauto Carvalho et Sylvain Dzimira citent beaucoup, c’est la loi dugenre. Mais ils ne témoignent là d’aucun suivisme. Au contraire, sur bien des points, ils vont à l’essentiel, rappelant de manière synthétique les principales caractéristiques des options théoriques présentées et mettant ainsi en lumière celles qui méritent d’être questionnées et approfondies. Citons quelques exemples. — L’économie solidaire renvoie-t-elle à « de nouvelles formes de solidaritéanciennes » selon la formulation de Martin reprise dans le

PRÉFACE

7

premier chapitre? La dynamique communautaire au sens de Weber et Tönnies, organique au sens de Durkheim, qui s’y exprime ne relève-telle pas d’un autre registre que celui de la communauté héritée dans la mesure où elle émane d’une communalisation davantage choisie par référence collective à un bien commun qu’imposée par lacoutume? — L’économie solidaire peut-elle être définie comme un sous-ensemble de l’économie sociale ou ne consiste-t-elle pas plutôt dans la réintroduction d’une perspective de démocratisation de l’économie à partir de la constitution de formes d’organisation qui, sur le plan juridique, s’inscrivent dans la lignée de l’économie sociale? — L’ensemble des activités économiques, ou à orientation...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Économie solidaire
  • Economie solidaire
  • Economie solidaire
  • Economie solidaire et sociale
  • economie sociale et solidaire
  • Economie sociale et solidaire
  • Projet économie social et solidaire
  • Economie solidaire et développement durable

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !