Droit des femmes en France depuis 1900

2887 mots 12 pages
L'évolution du droit des femmes en France depuis 1900

Qu'est ce qui a fait avancer le droit des femmes ? Dans quel domaine ? par qui ? De quelles maniére?

Première partie: La politique

Les femmes ont très peu de droits, et encore il faut distinguer entre la possession d'un droit et son exercice : la femme est jugée incapable de l'exercer. Rappels historique :Sous la Révolution, suite au discours de l'abbé Sieyès du 20 et 21 juillet 1789, distinguant entre citoyens « actifs » et « passifs », les femmes furent classées, comme les enfants, les étrangers et tous ceux ne pouvant s'acquitter d'un cens électoral, dans cette seconde catégorie. Malgré l'appel de Condorcet, elles furent ainsi officiellement exclues du droit de vote par l'Assemblée nationale le 22 décembre 1789, exclusion maintenue par la Constitution de 1791 puis par un vote de la Convention nationale le 24 juillet 1793, quelques mois avant l'exécution d'Olympe de Gouges, auteur de la Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne en 1791.Dans le droit au XIXème siècle, le statut accorde à la femme un être relatif, n’existant que comme une figure secondaire définie par rapport à l’homme, seul véritable sujet de droit. Ainsi, le devoir conjugal autorise le mari à user de violences, dans les limites tracées par la nature, par les mœurs et par les lois. Par ailleurs, afin de s’assurer que la reproduction sera « bonne », l’infidélité féminine est fortement pénalisée. Le code pénal instaure le principe d’une morale sexuée : l’épouse adultère encourt une peine de trois mois à deux ans de réclusion, quand le mari ne risque qu’une amende.De plus, en 1816, le divorce est à nouveau interdit jusqu’en 1884. Dans la foulée, en 1893, les femmes séparées de leur conjoint récupèrent leur pleine capacité civile et 80% des séparations de corps, permet la prononciation du divorce.L’évolution vers le droit à l’entente est lente, marquée seulement par la loi de 1904 qui permet d’épouser le ou la compagnon(ne)

en relation

  • Les femmes avocates
    1952 mots | 8 pages
  • Les femmes au xixe siècle
    1605 mots | 7 pages
  • hgvgxdc
    1865 mots | 8 pages
  • manger
    5204 mots | 21 pages
  • Le féminisme
    1262 mots | 6 pages
  • la famille
    7627 mots | 31 pages
  • TPE Avortement
    5460 mots | 22 pages
  • Droit de vote des femmes sous la iiieme republique
    1369 mots | 6 pages
  • Émancipation féminine
    2139 mots | 9 pages
  • L'émancipation sexuelle de la femme au 20ème siècle
    1094 mots | 5 pages