Droit et morale

279 mots 2 pages
La vie en société est régit par différent types de règles qui permettent une cohésion entre les individus. En effet, nous pouvons distinguer les notions de droit et de morale qui inspire ces règles. Le droit se définit comme un ensemble de règles générales et impersonnelles régissant la vie en société et sanctionnable par la puissance publique. Quant à la morale elle se définit comme ensemble de règles, de valeurs et de normes régissant également les comportements des hommes en société, mais sa seule sanction est la réprobation de sa propre conscience voire celle qu'on lira dans le regard des autres. Ainsi nous pouvons nous demander si ces deux entités sont distinctes dans l’organisation de la société. C’est pourquoi dans un premier temps nous analyserons ce qui distingue la morale du droit et dans un second temps nous évoquerons les similitudes entre ces deux notions. Il semblerait évident de confondre ces deux concepts puisque dans les deux cas il s’agit de systèmes normatifs. C'est-à-dire que tout deux définissent des règles et des obligations qui ont un objectif commun : régir les comportements des hommes vivant en société. Il existe un lien très important entre le droit et la morale. Historiquement, la morale et le droit se confondaient, ce n’est qu’en 1804 qu’apparait une réelle distinction avec la création du Code Civil à la demande de Napoléon. Ce code civil réuni toutes les règles du pays provenant des valeurs, des coutumes et de la morale. Ainsi nous pouvons dire que le droit découle de la morale. Dans certains cas la règle de droit a uniquement formalisé une règle morale

en relation

  • Droit et morale
    1512 mots | 7 pages
  • Droit et morale
    1565 mots | 7 pages
  • Droit et morale
    1026 mots | 5 pages
  • Le droit et la morale
    1360 mots | 6 pages
  • Droit et morale
    1172 mots | 5 pages
  • Le droit et la morale
    1586 mots | 7 pages
  • Droit et morale
    1257 mots | 6 pages
  • Le droit et la morale
    777 mots | 4 pages
  • Droit et morale
    1155 mots | 5 pages
  • Droit et moral
    1030 mots | 5 pages