Droit romain

982 mots 4 pages
APPORT DU DROIT ROMAIN
Précisions historiques: -753 av. JC: Rome se fonde, elle ne commence pas en Empire
-C'est tout d'abord une royauté; puis en 509 a lieu une sorte de révolution puisque les rois ont renversés et commence la République Romaine (aristocratique, oligarchique): les magistratures sont aristocratique -27 av. JC: Passage de la Republique au Principat (Gustave-Auguste prend le pouvoir)-> basculement vers l'Empire
ROME EST AVANT D'ETRE UN EMPIRE POLITIQUE UN EMPIRE GEOGRAPHIQUE -476: la partie de l'Empire romain d'occident s'effondre -1453: la paRtie orientale s'effondre à son tour
Jusqu'en 27 av. JC, le droit évolue un peu et on observe ue processus progressif de la laïcisation du droit
Puis avec le passage au Principa, la volonté de l'Empereur finira par faire le droit
Section II: De l'apogée du Droit romain à l'époque de l'Empire
Section I: Le droit de l’époque royale à la république
Paragraphe 1: 753-450 av. JC
Au début Rome était un village.
A l'origine le droit est un droit religieux, expliqué et contrôlé par les prêtres (les pontifes: prêtres et juges issus de l'aristocratie)
Les pontifes forment le "collège des pontifes" et sont les seuls à contrôler les phasses (les droits)
C'est vers les pontifes que l'on se retourne pour avoir la reconnaissance d'un droit.
-Phasse: droit très formaliste qui se développe à l'occasion des procès.
Pour les romains de l'antiquité le droit n'existe pas en tant que tel, il faut revandiquer une chose pour se voir reconnaitre une chose -> le droit n'est pas antécédent à l'action
Les Pontifes déterminent les jours fastes (les jours où l'on peut plaider) et les jours néfastes (les jours où l'on ne peut pas plaider pour ne pas mettre les Dieux en colère) -> ils dominent le droit ET le calendrier du Droit
Progressivement s'installe un autre type de loi en marge du "phasse" se développe le "yous" qui n'a pas ce caractère religieux, il contient

en relation

  • Droit romain
    8235 mots | 33 pages
  • Droit romain
    649 mots | 3 pages
  • Le droit romain
    1829 mots | 8 pages
  • Droit romain
    5706 mots | 23 pages
  • Le droit romain
    706 mots | 3 pages
  • Droit romain
    377 mots | 2 pages
  • Droit romain
    1153 mots | 5 pages
  • Le droit romain
    12848 mots | 52 pages
  • Droit romain
    29147 mots | 117 pages
  • Droit romain
    1329 mots | 6 pages