Durkeim

Pages: 8 (1782 mots) Publié le: 12 janvier 2014
Sociologie Général : 07/11/13

Introduction :
La sociologie est ne discipline qui appartiens au sc humaine, sc sociale et sc de l’homme et de la société (histoire, éco politique, géo humaine, ethnologie, psycho… que l’on oppose aux sc de la nature et physique).
Etiologiquement le mot sociologie est utilisé pour la première fois en 1838 par le philosophe Auguste COMTE. Le mot sociologie adeux racines : socius = individu socialisé et logos = discourt.
Définition : La socialisation est un mécanisme par le quel on transmet un certain nombre de normes. Le premier lieu de socialisation est la famille puis le deuxième est l’école (crèches, assistante maternelle…)

Définition (DURKHEIM > Les règles de la méthode sociologique) : Les normes sont des manières de faire, d’être et de penserhistoriquement déterminées (évolue au court de l’histoire) et socialement construites (varient d’une culture à une autre, et dans une même culture d’un groupe sociale à un autre).
La différence entre sociologie (= objet fait sociale) et la psycho (= objet fais psychique) est que le premier fait d’avenage une étude du groupe par rapport à la société et le deuxième une étude de l’individu.L’ethnologie est l’étude des sociétés traditionnelles (LEVI -STRAUSS « Il n’y a qu’une seul race humaine parmi ses diversité ») tandis que la sociologie travaille sur sa propre société.

I- Tendre vers l’objectivité :

Discoure scientifique
Discoure commun

Discourt prouvé, constaté, vérifié. Pour tenir un discoure scientifique il faut définir ce dont on parle.
Part d’apriori, de préjugés, deprénotion (idée que l’on a définit avant de d’avoir définit les notions), de représentation sociale.
Ce que l’on sait.
Ce que l’on croit savoir.

Afin de bien différencier ces deux termes, il faut faire une différence épistémologique.



Définition du fait sociale DURKHEIM :
« Est fait sociale toute manière de faire, fixé ou non, susceptible d’exercer sur l’individu une contrainte extérieur oubien encore qui est générale dans l’étendue d’une société donnée, tout en ayant une existence propre, indépendante, de ses manifestations individuelles ».
Le fait social a deux grandes caractéristiques :
Son extériorité par rapport aux consciences individuelles : se ne sont pas tous les faits qui se passent à l’intérieur d’une société que l’on peut appeler sociaux. Si c’était ainsi la sociologien’aurait pas d’objet propre et son domaine se confondrait avec celui de la biologie ou de la psycho. Nous avons différente manières d’agir face à chaque situations, se sont nos manières de faire. Nous répondons à une réalité qui est en dehors de nous, de nos actes. Ce n’est pas nous qui avons créé des valeurs, des devoirs, des mœurs de cette réalité mais nous les avons reçu par l’éducation. Nousavons des manières d’agir, de penser et de sentir qui présentent cette remarquable propriété qu’elles existent en dehors de nos consciences individuelles. On peut élargir ceci au ajoutent aussi nos manières d’être, que DURKHEIM définit comme des manières de faire systématisé et organisé.

Son action coercitive qu’il exerce sur ces mêmes consciences : leurs puissance coercitive en vertu delaquelle ils s’imposent à l’individu qu’ils le veuillent ou non. Cette contrainte peut agir d’une façon plus ou moins inaperçu (la mode, le langage, le respect des valeurs morales…) ou se faire sentir d’un poids considérable (réglementation juridique). Ces deux façons agissent toutes les deux des que qq ne veut pas les reconnaitre ou leurs faire violence. Nous ne ressentons pas cette contrainte parceque de pleins grès nous tenons les rôles sociaux en conformité à ce qu‘on attend de nous. C’est seulement lorsque nous allons à l’encontre des règles sociales, que la contrainte se fait sentir.

Quand nous nous trouvons dans un groupe nous éprouvent le sentiment qui règne dans le groupe sans provenir de notre conscience individuelle et qui va au delà de nos caractéristique particulaire. C’est...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Durkeim
  • Durkeim
  • Emil durkeim
  • EMILE DURKEIM
  • Emile durkeim
  • Emile durkeim
  • Emile durkeim
  • Émile durkeim

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !