Durkheim le suicide

881 mots 4 pages
01/10/2013
L'étude du suicide par Emile Durkheim :

2 : Régularité 1 :

Cet auteur s'intéresse tout d'abord à l'intégration sociale à travers la crise du lien social. Il y a ce qu'il appelle l'anomie (=crise du lien sociale, absence d'intégration)
Comment cette fameuse intégration est-elle réussit ?
Pour Durkheim, une société est intégré dans la mesure où elle s'organise autour de solidarité entre tous les individus. Cette solidarité va générer du lien social.
Pour lui il existe une conscience collective, c'est-à-dire « un ensemble de croyances et de sentiments communs à la moyenne des membres d'une société formant un système déterminé qui a sa vie propre »
Cette conscience collective est la source ne notre intégration, cependant elle est aussi une contrainte.
Il parle de solidarité organique, nécessaire au lien social. Il pose la question : « qu'est-ce qui rattache les individus entre eux ? » « Les liens se sont-ils distendus ? Ou sont-ils trop serrés ? »
Depuis que les société se sont modernisé, les suicides ont augmenté dans la plupart des société modernes. Il va essayer de comprendre pourquoi il y a des augmentations statistiques du nombre de suicide dans nos société, et comment peut-on grâce à la sociologie décortiqué ce phénomène individuel pour l'expliquer puis le comprendre.
Un des premiers principes de Durkheim est « Expliquer le social par le social » c'est-à-dire déconstruire le suicide comme acte psychologique, purement individuel. Il va chercher a démontré que le suicide trouve ses raisons dans la contrainte sociale et serait lui même un acte social dont les raisons sont extérieurs à l'individu.
Puisque ça touche toutes les société avec une telle régularité « les volontés individuelles sont insuffisantes à expliquer ces lois qui traduisent la régularité de certains événements, il faut donc admettre que des forces extérieures impersonnelles agissent, qu'il existe bien des phénomènes sociaux.
« On appelle suicide tout cas de mort qui

en relation

  • Durkheim et le suicide
    4906 mots | 20 pages
  • Le suicide durkheim
    871 mots | 4 pages
  • Suicide durkheim
    2320 mots | 10 pages
  • Le suicide durkheim
    1079 mots | 5 pages
  • Durkheim : le suicide
    1470 mots | 6 pages
  • Le suicide de durkheim
    5653 mots | 23 pages
  • Le suicide de durkheim
    1266 mots | 6 pages
  • Le suicide durkheim
    309 mots | 2 pages
  • Le suicide-durkheim
    1572 mots | 7 pages
  • Le suicide de durkheim
    783 mots | 4 pages