Ecole, jeunes de milieux populaires et groupes de pairs

2757 mots 12 pages
Introduction

Les questions de l’exclusion scolaire, de l’intégration scolaire de l’élève, de son attitude envers l’institution scolaire, de son vécu à l’école, font partis des grandes préoccupations de la sociologie de l’éducation en France depuis les années 60-70 (Boudon, 1973 ; Bourdieu et Passeron, 1964).
Les phénomènes d’éloignement des jeunes face à l’école ont pris ces dernières années une nouvelle ampleur et sont aujourd’hui des sujets de préoccupation majeure.
A travers des récits d’expériences recueillis grâce aux divers entretiens effectués avec des collégiens, ou leur parents, des observations minutieuses en classe et s’appuyant sur deux travaux de recherches sur les parcours de rupture scolaire et les classes relais, Mathias Millet et Daniel Thin nous propose d’aborder la problématique du rapport entre l’école, le quartier et les liens de solidarité, rapport qui tend vers une sociabilité juvénile populaire. Pour ce faire, les auteurs s’intéressent aux facteurs explicatifs de la démobilisation scolaire et du décrochage scolaire, à travers le rôle du groupe de pairs, auprès des collégiens issus de milieux populaires.
Né à Lyon le 20 mai 1969, Mathias Millet est actuellement Maître de conférences en sociologie à l’Université de Poitiers et membre du Groupe de recherche sur la socialisation. Il est par ailleurs chercheur associé au Laboratoire Savoirs, Cognition et rapports sociaux. Il a notamment travaillé sur la sociologie des ruptures scolaires et scolarisation des enfants de milieux populaires, et sur la sociologie des classes relais et traitement institutionnel du « désordre » scolaire.
Daniel Thin est lui aussi né à Lyon le 15 février 1952. Après un parcours professionnel qui le conduit du métier d'ouvrier à la chaîne à différents métiers dans le milieu hospitalier, il entreprend des études de sociologie (à partir de 1983) à l'Université Lumière Lyon 2. Après l'obtention de son doctorat de sociologie en 1994 sur le thème « des relations

en relation

  • La socialisation
    1209 mots | 5 pages
  • Socialisation
    4183 mots | 17 pages
  • Dans quelle mesure la socialisation contribue-t-elle à la reproduction des hiérarchies culturelles?
    2073 mots | 9 pages
  • Investissement qatar en france
    3346 mots | 14 pages
  • Dissert SES
    1514 mots | 7 pages
  • SES CORRECTION
    12246 mots | 49 pages
  • Eleves en dificulté
    3726 mots | 15 pages
  • La socialisation
    2203 mots | 9 pages
  • Comptes-rendus catherine monnot, petites filles d'aujourd'hui. l'apprentissage de la féminité, paris, éditions autrement (coll. mutations), 2009, 176 p. rebecca rogers
    1797 mots | 8 pages
  • Dissertation éco
    9565 mots | 39 pages