Economie internationale

Pages: 48 (11895 mots) Publié le: 20 novembre 2012
Economie internationale

Chapitre 1 : l
Les échanges internationaux

Soit l’on considère les choses d’un point de vue d’un pays qui est le centre du monde, et on se pose la question suivante : quels sont les mouvements de capitaux, de marchandises, de personnes, qui traversent les frontières du pays ? Ici, l’unité de base de l’analyse est le pays, la nation.
L’autre approche possible, elleconsiste à se placer du point de vue de l’ensemble du monde et à partir de là, étudier les relations où les réseaux qui conservent des groupes plus ou moins important de pays. Il n’est pas rare que l’on analyse les relations nord/sud.
Il y a une troisième optique analytique, c’est celle qui consiste à considérer les échanges à travers les institutions internationales. On retrouve l’idée degroupement de pays, puisque tout le monde n’adhère pas systématiquement à toutes ces institutions.
Ici, on va principalement étudier les mouvements de marchandises et les mouvements de capitaux entre les pays voir entre zones monétaires.

Section 1 – Les théories libérales des échanges internationaux
On a traditionnellement deux courants de pensée qui s’opposent et qui se rattache à l’école dulibre-échange et on dispose de deux véritables théories. Un second courant qui n’est pas homogène, c’est celui du protectionnisme.
Que l’on soit libéral ou protectionniste, on se réfère toujours au même cadre théorique.
Théorie du commerce international : elle se réfère à 2 modèles : l’un de David RICARDO
L’autre de Heckser-Ohlin.

1°) Les avantages comparatifs
La question qui se pose c’est desavoir pourquoi les courants d’échanges s’établissent entre tel et tel pays et pourquoi ces échanges concernent telle catégorie de produit plutôt que telle autre.
Il faut essayer d’expliquer quel sont les facteurs objectifs qui sont susceptibles d’expliquer les échanges internationaux.
Les économistes ont déjà expliqué la division internationale du travail, c'est-à-dire la plus ou moins grandespécialisation des pays dans certaines productions, et par conséquent la nécessité de recourir au commerce international pour se procurer les biens que les différents pays ne produisent pas eux-mêmes.
Pour expliquer ces phénomènes, les principes de bases retenus par les auteurs sont relativement peu nombreux et reposent sur une idée centrale, qui est la suivante :
La division internationale dutravail augmente la quantité des produits et le libre-échange permet au consommateur de se les procurer au moindre coût. 
Sur la base de ce principe, on admet que la spécialisation des pays permet d’augmenter la quantité totale de richesse produite dans le monde, et ce avec un niveau de dépense minimum.
La spécialisation permet une meilleure utilisation des forces productives et de ce fait deréaliser des économies de travail et de capital.
La première formulation de cette conception de cette spécialisation a été formulée par A Smith dans le cadre de la théorie des coûts absolus, ou encore dans la théorie des avantages absolus.

a. Les avantages absolus
On va reprendre l’exemple qui a été utilisé par RICARDO. Smith se donne 2 pays, l’Angleterre et le Portugal, et un produit A desdraps, et un produit B, du vin.
| Angleterre | Portugal |
Produit A drap | 100h | 200h |
Produit B Vin | 200h | 100h |

On peut penser que chaque pays a intérêt à renoncer à produire l’article qui lui coûte le plus cher et à se le procurer dans l’autre pays par l’échange international. Dans ces conditions, chacun des pays réaliserait un bénéfice résultant de la comparaison des coûts absolusdes 2 produits considérés.
Cette théorie des coûts absolus ne permet d’expliquer les échanges que si chaque pays est capable de produire un bien à un coût moindre que l’autre.
Or on peut aussi observer qu’un pays peut très bien se trouver dans la situation où ses produits sont toujours plus coûteux que ceux des autres pays. Dans ce cas, le pays serait exclu des échanges internationaux....
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Economie internationale
  • Economie international
  • économie internationale
  • Economie internationale
  • Economie internationale
  • Economie international
  • Economie internationale
  • Economie internationale

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !