Economie international

Pages: 31 (7530 mots) Publié le: 13 septembre 2012
ECONOMIE INTERNATIONALE

Master : Ingénierie de la décision

Réalisé par : M. Hicham BOUSSALHAM

Encadré par : M. Dinar

Liste des figures
Figure 1: Evolution de la croissance des échanges des biens et services 5
Figure 2:Déficit commercial par catégories de produits (1998-2011) 9
Figure 3:Evolution de la part du déficit par groupement d’utilisation dans le déficit global surla période 1998-2010 10
Figure 4:Evolution des importations de produits de consommation 11
Figure 5:Évolution des parts des groupements d’utilisation à prix constant dans les importations globales 11
Figure 6: Evolution des ide 16

Liste des tableaux
Tableau ‎I1:Taux de penetration et d’ouverture (Calcul de la DEPF) 6
Tableau ‎IV1: Volumes d'échange en libre échange 13
Tableau‎V1:Répartition des IDE par pays 17

SOMMAIRE
I. Recherche et analyse du degré d’ouverture et du taux de penetration de l’économie Marocaine 5
II. Raisonnement pour l'Angleterre en autarcie et en libre échange. 7
A. En autarcie : 7
B. En libre échange : 7
III. Analyser la balance commerciale de l'année 2000 à l'année 2010 du Maroc. 8
A. Effets de conjoncture mondiale et de demandeintérieure 9
B. Politique commerciale extérieure 12
IV. Bilan synthétique sur libre échange: 13
A. Les ventes de l'UE au Maroc bénéficient du régime préférentiel 13
B. Le textile grand perdant des accords 14
C. Les importations en provenance des Etats-Unis ont triplé depuis l'entrée en vigueur de l'accord 14
V. Attractivité des investissements directes étrangers au Maroc 16
VI. Leclimat des affaires 18
A. La justice un dossier de grande priorité 18
B. Un guichet unique 19
VII. Exercice en libre échange 20
A. En autarcie : 20
B. En libre échange : 20

Recherche et analyse du degré d’ouverture et du taux de penetration de l’économie Marocaine
La valeur des échanges commerciaux marocains a progressée de 15,5% en 2010 pour s’établir à 613,4 Md DH. Leséchanges commerciaux des pays clients du Maroc ont augmenté de 16,5%, ceux des pays concurrents ont crû de 24,7% sur la même période.

Figure [ 1 ]: Evolution de la croissance des échanges des biens et services
Durant la période 2005-2009, les échanges extérieurs du Maroc connaissaient une croissance supérieure à celle des pays clients et des pays concurrents qui progressaient respectivement de 1,2%et 5,4%.
Le taux d’ouverture de l’économie marocaine a progressé de 4% en 2010 pour se situer à 40%7, tandis que celui des pays clients se situe à 24,2% et celui des pays concurrents à 31,1%. Cette croissance est due au taux d’ouverture élevé des activités secondaires, qui a atteint 103,4% en 2010 alors que les secteurs primaires et tertiaires affichent des taux d’ouverture respectifs de 14,7% et22,1%. Les taux d’ouverture moyens des pays clients et concurrents s’élèvent respectivement à 24,1% et 34% sur la période 2005-2009.
Les importations des biens et services se sont chiffrées à 359,7 Md DH en 2010 soit une progression de 12,7%, plus soutenue que celle observée entre 2005 et 2009 (9,9%). Ce poste représente à lui seul 58,7% de la valeur globale des échanges extérieurs du Maroc.Cette croissance est néanmoins inférieure de 13,9 points à celle des concurrents alors qu’elle était supérieure de 5,2 points entre 2005 et 2009.
L’acquisition des biens représente 81,9% des importations (91,6% en moyenne entre 2005 et 2009), soit une croissance de 12,5% en 2010.
Elle était de 9,4% en moyenne entre 2005 et 2009, soit une croissance supérieure de 5,1 points à celle des concurrentsdont les importations de biens se sont accrues de 29,1% en 2010.
Quant aux importations des services, elles ont crû de 13,2% en 2010 (12,8% durant la période 2005-2009) pour atteindre 62,6 Md DH contre une progression de 12,5% pour les pays concurrents.
Le niveau de dépendance de l’économie marocaine n’a pas fléchi, du fait d’une croissance plus rapide des importations des biens et services...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Economie internationale
  • économie internationale
  • Economie internationale
  • Economie internationale
  • Economie international
  • Economie internationale
  • Economie internationale
  • Economie internationale

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !