Economie mondiale

528 mots 3 pages
I La crise est un phénomène qui ne justifie pas l'intervention de l'état.
Selon les classiques et les néoclassiques, la crise résulte d'un déséquilibre entre l'offre et la demande globale lié au non respect des dègles du marché. Pour sortir de la crise, il suffit donc de permettre le retour au libre fonctionnement du marché. Au contraire l'intervention de l'état risque d'aggraver la crise comme le dit Friedman par l'aggarvation de la crise de 1929 par les erreurs de la FED qui ména un politique monétaire restrictive. De manière générale, les modèles néoclassiques de la croissance (Solow) mettent en avant l'existence d'une croissance équilibrée grâce à la flexibilité des prix: l'intervention de l'état est donc inutile. Schumpeter par l'études des différents cycles montre qu'é long terme la crise est liée au basculement d'une phase d'expensian à une phase de dépression: cette crise ne peut etre évitée, elle est meme nécessaire pour permettre à terme l'apparition d'innovations technologiques qui relancera la croissance. C'est ce qu'il appel la destruction créatrice (Shumpeter).
Et pour le court terme, Juglar dit que la crise est bénéfique par la baisse des prix et des salaires.
Pour eux (école de la régulation, Shumpeter, Juglar), La crise est nécessaire pour passer d'un mode de régulation à un autre.
Mais d'autres courants économiques considèrent que la crise peut etre évitée ou atténuée grace a l'intervention de l'état.
II La crise peut etre atténuée ou évitée grâce à l'intervention de l'état.
Selon les Keynésiens, la crise résulte de l'insuffisance de la demande. Les entrepreneurs prennent leur décision d'investissements sur la base de leurs anticipations sur la conjoncture à venir: ils n'investissent donc pas ce qui va avoir un effet depressif sur l'économie, validant ainsi leurs anticipations. Dou la nécessité de l'intervention de l'état pour ramener la confiance, une intervention de plus en plus difficile du fait de l'ouverture internationale, ce qui

en relation

  • economie mondiale
    5980 mots | 24 pages
  • Economie mondiale
    9990 mots | 40 pages
  • Economie mondiale
    9645 mots | 39 pages
  • Economie mondiale
    1472 mots | 6 pages
  • Economie mondiale
    6764 mots | 28 pages
  • Economie mondiale
    1173 mots | 5 pages
  • Economie mondiale
    250 mots | 1 page
  • Economie mondiale
    859 mots | 4 pages
  • Economie mondiale
    556 mots | 3 pages
  • Economie mondiale
    1084 mots | 5 pages