Economie politique

Pages: 10 (4001 mots) Publié le: 1 octobre 2015
ECONOMIE POLITIQUE
(1er semestre)

Phrase importantes
Termes importants


Chapitre 1 : Objet et méthodes

I) La question fondamentale

1) L’économie dans le langage de tous les jours

L’économie dans le langage courant peut avoir deux significations :
Dans un premier temps, cela peut signifier de faire des économies, associé à une idée de gestion. Ainsi, c’est l’idée de rareté qui influence leschoix, la consommation des biens, … Le tout dans le but de satisfaire des besoins personnel.
L’origine du terme économie vient du grec « Oikos » « Nomos » la maison et la gestion, ce qui donne « la gestion des affaires domestiques ».
Dans un second temps, cela donne naissance à la description de termes abstraits (l’économie française, crise économique…), on y ajoute souvent des qualificatifstels que « développée » ou encore « récession » lorsque l’on parle d’économie en terme abstrait. C’est donc souvent dans ce second sens que les économistes parlent d’économie.

2) Les clés du succès
Pour un individu les clés du succès pourraient être d’atteindre ses objectifs. Cependant, la question que va se poser l’économiste c’est quels sont les clés du succès ou encore les ressorts dudéveloppement économique : pourquoi dans certaines régions le développement est beaucoup plus avancé que dans d’autres ?

II) Savoir se méfier de son intuition.
1) Nous sommes des acteurs économiques
Nous avons une connaissance naturelle de ce qu’est une activité économique (emprunt, assurance).
Il est donc tout à fait naturel que les gens n’ayant pas fait d’études se disent « connaître » l’économie.

2)C’est à la fois un atout et un inconvénient
Cependant, ceci reste un piège lorsqu’on se lance dans l’analyse économique, grâce à cette familiarité avec l’aspect économique il y a tout une partie qu’on pourrait dire qu’elle relève du bon sens, les mécanismes incitatifs.
Parallèlement notre intuition est sur une question fondamentale un mauvais guide, en particulier ce que nous avons du mal à saisir, àanalyser, c’est la complexité des phénomènes sociaux. Une économie, un marché, un langage, le Droit. Ce qui amène à surestimer nos compétences.
3) La carotte et le bâton on connaît
4) La complexité de la réalité : on l’a négligée
Frédéric Bastiat, petit texte «  ce qu’on voit est ce qu’on ne voit pas ».
Economiste, parlementaire, il essaye d’expliquer aux journalistes que leurs propositions vontmanquer leur cible, on ne s’intéresse souvent qu’aux effets les plus évidents de leurs propositions. Le bon économiste ne s’arrête pas aux premiers effets. C’est fondamental car souvent, il n’y a que les effets premiers qui sont positifs, les effets secondaires sont négatifs et inversement.
Par rapport à la mondialisation, le Droit ou encore le langage sont des choses extrêmement complexes etcontre-intuitives. Il n’y a pas d’organisation, pas de but. Ce sont des ombres. Ce sont des choses qui marchent mieux s’il y a ‘’personne’’ pour s’en occuper.

III) Les leçons de l’histoire.
1) Des économistes pas toujours d’accord (Krugman/Phelps)
L’économie c’est parfois une science déconcertante, on peut remettre le prix Nobel à des gens qui ont une opinion totalement différente sur ce qu’ondevrait faire.
2) Pourtant des amoureux de l’histoire des statistiques et de l’économétrie.
Avec les nombreux calculs, formules que l’on possède, ne pourrait pas t’on définir qui a raison et qui à tort ? Cependant la réalité, malgré le cumul des données, la réalité reste complexe et de plus l’histoire peut être interprétée de manières différentes. Oui bien sûr il faut s’appuyer sur l’histoire caril reste certes une marque du passé.
3) Post hoc ergo propter hoc : une erreur courante.
Carey, libéral (en faveur du libre-échange, de l’ouverture des frontières), au congrès ils arrivent à faire passer une loi protectionniste. Il décrit une fin des Etats-Unis. Cette loi protectionniste est suivie d’une économie américaine qui continue de croitre. L’erreur c’est de déduire que c’est le...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Economie politique
  • economie politique
  • Economie politique
  • Economie politique
  • Economie, politique economie
  • Economie politique
  • Economie politique
  • Economie politique

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !