Economie

Pages: 20 (4962 mots) Publié le: 13 février 2012
Une économie de marché conduit-elle toujours à une allocation optimale ?
   Un équilibre de marché est un optimum de Pareto. Mais l'existence d'un équilibre de marché dépend de conditions particulières. Lorsqu'elles ne sont pas toutes respectées, un équilibre de marché n'est pas forcément un optimum de Pareto. On parle alors de défaillances de marché.Le texte qui suit est une synthèseintroductive sur cette question importante et touchant à de nombreux domaines.1. Définitions   Pourquoi le marché serait-il l'organisation de l'activité économique la plus souhaitable ? Il permet de coordonner les décisions de nombreux agents isolés qui ne se préoccupent que de leur propre bien-être. Il alloue les ressources de façon efficiente. Comment juger que l'allocation obtenue est la meilleurepossible ? En économie, la façon usuelle de qualifier une situation d'optimale est de recourir au concept d'optimum de Pareto. Le marché est un mécanisme d'allocation des ressources optimal parce que, si les marchés sont complets et si les préférences des agents sont monotones, l'équilibre auquel il conduit est un optimum de Pareto (Premier théorème de l'économie du bien-être).   Les marchés doiventêtre " complets " pour que le théorème soit valide. Tous les biens présents dans l'économie et entrant dans les fonctions d'utilité des agents doivent faire l'objet d'échanges. Cette condition exclut, comme on le verra, l'existence d'externalités et de biens publics.   Il existe des biens publics purs. On peut citer les phares maritimes, un feu d'artifice, la défense nationale. D'autres biens sont "partiellement publics ". C'est notamment le cas de la connaissance. Le fait que des candidats à un examen utilisent en même temps une méthode de résolution d'un système d'équations ne doit pas, en principe, altérer la qualité des copies rendues (alors que pour un examen d'informatique, si tous travaillent ensemble sur le même ordinateur, les résultats seront probablement moins brillants). Laconnaissance est non rivale. Mais il est possible en principe d'exclure de certaines formes de la connaissance. C'est par exemple ce que l'on fait lorsqu'on fait lorsqu'on institue un système de brevets sur les découvertes technologiques.   On parlera de " défaillances de marché " pour désigner les situations où les conditions requises pour que le marché conduisent à une allocation des ressourcesefficiente sont violées de façon caractérisée.   Les conclusions d'efficience de la théorie de l'équilibre général ne sont plus valides dans ces cas. On peut alors envisager la façon de corriger le marché.Ici, pour faire plus court, on se limitera à exposer les mécanismes qui conduisent à ces défaillances. On peut ajouter deux mots au delà, cependant. C'est à l'Etat que peut revenir la charge decorriger le marché lorsqu'on le juge nécessaire. Il dispose d'un certain nombre d'instruments incitatifs tels que la réglementation, la fiscalité, l'intervention directe dans la production, la définition de droits de propriété.Signalons par ailleurs que la notion de bien public retenue ici est purement économique. Elle correspond à une définition technique et ne saurait s'assimiler à celle de servicepublic qui correspond à un souhait de gestion collective d'un bien.2. Rendements croissants : les biens publics et les externalités   Lorsqu'il existe des biens publics, le marché ne peut conduire seul à l'optimum de Pareto (qu'on peut appeler aussi " optimum social ", en opposition avec le terme " optimum individuel ", où l'agent fait ce qu'il a de mieux à faire pour lui seul). Produire un bienpublic pour l'échanger sur un marché signifie qu'à la limite, personne ne paiera pour disposer du bien. Chacun risque d'adopter un comportement de passager clandestin . Si personne ne paie pour le bien produit par un agent, il perd le bénéfice de son action, au profit de ceux qui consomment le bien sans rémunérer son producteur. Le producteur sait cela. Et, dans certains cas, il ne produira tout...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Économie
  • Economie
  • Economie
  • economie
  • Economie
  • Economie
  • economie
  • Economie

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !