Economie

586 mots 3 pages
L'accroissement de la dette publique de la France

Crises et finances publiques

- Appréciation de l'évolution de la situation des finances publiques de la France;
- Analyse des principales raisons de la dégradation des comptes publics;
- Analyse des effets possibles d'une politique de réduction des déficits publics sur l'activité économique nationale.
Introduction:
De nos jours les clients, grandes entreprises et investisseurs institutionnels possèdent des obligations d'État, s'inquiètent de la situations de la dette publique en France, notamment aussi sur la souveraineté et le risque d'une dégradation de la valeur de leurs titres. Cette note s'adresse au responsable du service des études économiques de la banque française Union des Banques Coopératives. Il s'agit de l'aider à préparer le rapport sur les incidences de la dette publique et ses répercussions sur les comptes des États. I) Évolution de la situation des finances publiques françaises
Le déficit public correspond au déficit de toutes les administrations publiques (État, administrations de sécurité sociale, administrations locales et organismes divers d'administration centrale).
Le déficit du solde des administrations publiques se creuse en 2008 a 8.2 % du PIB et 8.5 % l'année d'après car L'état a moins de recette et les dépenses sociales augmentent.
L'accumulation de ces déficits au cours des années constitue la dette publique. En 2009 la dette publique atteint 77 % du PIB.
L'endettement public résulte des déficits publics cumulés. Les principales économies s'accroît pour converger autour de 75 % du PIB (graphiques 1 et 2).
Cette situation traduit l'évolution de deux indicateurs le déficit budgétaire (rapporté au PIB) et le déficit des finances publiques.
Il Principaux risques de la dégradation de la dette publique
Il y a tout d'abord les causes conjoncturelles avec la crise des subprimes puis la crise de liquidité avec ses répercussions sur le secteur du crédit, ce qui conduit

en relation

  • Economie
    266 mots | 2 pages
  • Economie
    4159 mots | 17 pages
  • Economie
    318 mots | 2 pages
  • Economie
    3185 mots | 13 pages
  • Économie
    3385 mots | 14 pages
  • Economie
    360 mots | 2 pages
  • Économie
    1458 mots | 6 pages
  • Economie
    13562 mots | 55 pages
  • economie
    3070 mots | 13 pages
  • Economie
    974 mots | 4 pages