Economie

5267 mots 22 pages
ECONOMIE

TD : Séance du 10 novembre (questions 1 et 2) + Séance du 24 novembre (questions 3 et 4)

ECONOMIE DE LA CONNAISSANCE ET DE L’IMMATERIEL

1. La connaissance et l’immatériel comme facteurs essentiels de la croissance dans les économies contemporaines

1. Rappel historique sur le lien entre connaissance et croissance 2. Des éléments d’appréciation pour la période contemporaine

1. L’augmentation du capital intangible 2. L’augmentation du nombre de brevets déposés dans les pays développés 3. Le développement des Nouvelles Techniques de l’Information et de la Communication (NTIC)

2. Précisions sur le concept de connaissance

2.2. La production de la connaissance

La connaissance possède une caractéristique originale par rapport aux autres activités économiques qui ne peuvent être effectuées que de manière délibérée et intentionnelle, alors que la connaissance peut être aussi un produit joint non délibéré lié à d’autres activités de production ou de consommation.
Lorsque la connaissance est effectuée de façon intentionnelle on parle de recherche. On va en fait parler de recherche et développement qui englobe les travaux de création intellectuelle et industrielle entrepris sur une base systématique pour augmenter le stock de la connaissance.
L’une des caractéristiques des activités de recherche est d’être située à une certaine distance des lieux de production et de consommation. Cette distance peut être spatiale, temporelle, institutionnelle. C’est une condition nécessaire pour que s’épanouisse la recherche, sinon la nouveauté et les ruptures ne seraient pas possibles. D’où la nécessité de préserver la liberté des chercheurs. En lui imposant une tâche, sa capacité d’innovation risque d’en être limitée.

2.2.1. Les connaissances produites par la recherche peuvent être de différents types

- Les connaissances qui permettent une compréhension fondamentale des lois de la nature ou de la

en relation

  • Economie
    266 mots | 2 pages
  • Economie
    4159 mots | 17 pages
  • Economie
    318 mots | 2 pages
  • Economie
    3185 mots | 13 pages
  • Économie
    3385 mots | 14 pages
  • Economie
    360 mots | 2 pages
  • Économie
    1458 mots | 6 pages
  • Economie
    13562 mots | 55 pages
  • economie
    3070 mots | 13 pages
  • Economie
    974 mots | 4 pages