Economie

369 mots 2 pages
LE CERCLE. On reproche toujours aux économistes d'avoir des avis différents, de ne pas être d'accord entre eux, d'être prisonniers de la propagande et de l'idéologie, ce qui pose l'éternelle question de la scientificité de l'économie. Et pourtant, elle tourne...

ÉCRIT PAR
Jean-Louis Caccomo
Jean-Louis Caccomo
Docteur en sciences économiques - Maître de conférences HDR
Institut d'Administration des Entreprises (IAE) de l'Université de Perpignan Via-Domitia
VOIR SON
PROFIL
SES 3 DERNIERS ARTICLES
01/04/2013 | 14:58
Le modèle français dans l'impasse ?
12/12/2012 | 09:21
L'économie : entre la lumière et le scientisme
30/11/2012 | 09:52
Les préceptes fondamentaux de l'économie
TOUS SES ARTICLES
Pendant que cette sempiternelle question agite les débats confus entre les intellectuels français, la science économique évolue sans nous. Mais il est connu que nous avons l’art de nous enliser dans d’interminables débats qui ne débouchent sur aucune décision.

On dit souvent que l’économie n’est pas une science parce qu’elle est traversée par différentes écoles. C’est hélas une erreur tragique qui contamine toute la pensée française et nous empêche de saisir pleinement la réalité des enjeux qui nous attendent inévitablement.

On me rétorque alors, quand bien même elle serait une science, ce que l’on refuse néanmoins d’admettre, et le social ! Mais le "social" relève moins de la science que du registre des émotions et des rapports de pouvoir. De plus, l’économie montre que le "social" se résume nécessairement à une redistribution des richesses et qu’il faut donc au préalable produire des richesses pour pouvoir les redistribuer. Mais il y a un principe intangible : une redistribution trop massive des richesses finit toujours par étouffer et détruire le secteur productif lui-même. En économie, il est toujours question d’équilibre et de justes proportions.

En fait, l’économie est pareille à la médecine. Quand on souffre de la grippe, on prend un remède

en relation

  • Economie
    266 mots | 2 pages
  • Economie
    4159 mots | 17 pages
  • Economie
    318 mots | 2 pages
  • Economie
    3185 mots | 13 pages
  • Économie
    3385 mots | 14 pages
  • Economie
    360 mots | 2 pages
  • Économie
    1458 mots | 6 pages
  • Economie
    13562 mots | 55 pages
  • economie
    3070 mots | 13 pages
  • Economie
    974 mots | 4 pages