Edit de fontainebleau

Pages: 20 (4868 mots) Publié le: 1 février 2011
L’édit de Fontainebleau (1685)

Le règne de Louis XIV est mûr en 1685, depuis 24 ans il gouverne seul et depuis 2 ans, sans Colbert. De sa vieille équipe il reste encore Le Tellier et Louvois. Pour une fois, Louis XIV se sent vraiment en paix, l’Angleterre semble soumise à un Roi catholique amical, l’Autriche vient de battre les Turcs mais n’a pas forcément envie de guerroyer contrele Roi de France. La trêve est signée depuis un an, il n’y a pas eu de transgression. C’est peut être l’année où le Roi Soleil est à son zénith. Le roi est aussi physiquement mûr, il a 47 ans et a accumulé assez d’expérience pour en faire un souverain solide et adroit. Pourtant, en 1685, un évènement va se produire, comme un coup de tonnerre, son impact va se répandre dans toute l’Europe et même300 ans plus tard, il continue de faire parler de lui. Cet évènement fut même considéré comme un des actes les plus funestes du monarque Français, un drame même. La France républicaine ne chercha pas beaucoup à comprendre la politique des Rois de France face au protestantisme, elle ne chercha surtout pas à émettre des réserves sur l’Edit de Fontainebleau. Nous fûmes imprégnés dans notre enfanced’une vision intolérante de la monarchie face à une minorité religieuse et nous gardâmes une vision simpliste de cet édit. Qu’en est il vraiment ? L’édit de Fontainebleau est une décision pleinement royale, il fut co-rédigé par Le Tellier et Louis XIV puis approuvé par Louvois. L’archevêque de Paris, Harvay de Champvallon, aurait aussi été une des têtes pensantes de cet acte royal. Arrêté le 17octobre, il fut signé par le Roi le 18 (le Tellier a apposé sa signature) et enregistré par le Parlement de Paris le 22 octobre. C’est un texte de loi d’importance nationale et d’application immédiate. Par son action, il détruit les Edits de Nantes et De Nîmes (ou paix d’Alès). En un long préambule et 12 articles, il concerne les ministres (pasteurs) et les pratiquants de la RPR (religion prétendueréformée), il interdit tout culte public, toute charge sacerdotale et la transmission de la religion protestante dans tout le Royaume de France. Le texte est plusieurs fois tronqué, les articles 5-6-9 sont des clauses où l’Etat veut encourager les ministres à se convertir (facilité dans l’achat de charge d’avocat) et les émigrés à revenir se convertir (en redonnant les biens confisqués). On asouvent dit que l’Edit de Fontainebleau était un Edit d’intolérance, supprimant un Edit de Tolérance (l’édit de Nantes), il est considéré comme le tournant du règne de Louis XIV, plus qu’un simple texte de loi il faut voir en quoi il fut l’écho de l’absolutisme et une démonstration de force de la part de Louis XIV.
Tout d’abord, le texte montre une conception royale, officielle nous pourrionsdire, de l’Edit de Nantes et de la volonté royale à travers le XVIIe siècle à propos des Protestants. En 1685, il est temps pour la monarchie de proposer un acte de décès d’une confession qui n’a plus lieu d’être. Enfin, nous verrons si l’Edit n’est il pas autre chose qu’un Edit d’intolérance, si il n’y a pas d’autres raisons que la religion en elle-même.

I - une conceptionroyale de l’Edit de Nantes et de la question protestante.
Le préambule de l’Edit de Fontainebleau est long, il rappelle l’application des Edits de Nantes, de Nîmes et de l’attitude de la Monarchie face aux protestants. Louis XIV, roi de France, explicite sa propre conception de l’Edit accordé par son grand père, Henri IV et il crée une base servant à justifier la révocation des Editsprotégeant les protestants et leurs cultes. Le monarque considère l’Edit de Nantes comme un traité de paix et non comme un édit de Tolérance, il est la première base d’une recatholicisation pacifique, cependant, de 1679 à 1685, des mesures ont été prises pour réduire et affaiblir le culte protestant qui, pour le pouvoir, n’a jamais été estimé à perdurer.
A) Un traité de Paix....
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Commentaire préambule édit de fontainebleau
  • fontainebleau
  • Edit
  • Edit
  • Edit
  • L'edit de fontainebleau
  • Le chateau de fontainebleau
  • Projet fontainebleau

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !