Edvard munch

376 mots 2 pages
[pic]

Edvard munch
(12 décembre 1863- 23 janvier 1944)

Edvard munch était un graphiste et un peintre expressionniste norvégien. Considéré comme le pionnier de l'expressionnisme dans l’art moderne. Il est aujourd'hui reconnues en Europe et dans le monde entier. Ces oeuvre les plus connues sont celles des années 1890, notamment Le Cri.L'expressionnisme est un mouvement qui naît après la Seconde guerre mondiale, en Europe du Nord.
Il représente la réalité de façon déformée et subjective pour susciter une réaction. Il sera ensuite condamné par le régime nazi.

Munch étudie une année à l'école technique avant de se consacrer très sérieusement à l'art. Il étudie les anciens maîtres, suit le cours de dessin de nu à l'école royale de dessin et obtient pendant un temps la correction de Christian Krohg(le plus grand naturaliste norvégien de l'époque). Ses premières œuvres sont imprégnées d'un réalisme inspiré du réalisme français, et rapidement il se révèle comme un grand talent. Mais Munch est surtout intéressé par impressions de l'âme et non celles des yeux.

C’est vers les années 1880 que Munch réalise les premières esquisse de son œuvre la plus connue, Le Cri .

En 1889,l’Etat lui accorde une bourse d’artiste pour 3 ans. Il ira a Paris ou il deviendra l’eleve de Leon Bonnat un peintre portratiste. C'est à cette époque que perce un mouvement post-impressionniste avec plusieurs expériences anti-naturalistes. Cela aura pour effet de libérer Munch.À l'automne 1892 Munch présente les fruits de son séjour français. À la suite de cette exposition il est invité par le « club d'art de Berlin » (Berliner Kunstverein), où ces mêmes œuvres doivent être exposées. Mais cela finit par un cauchemardesque « succès de scandale ». Le public et les vieux peintres comprennent Munch comme une provocation anarchiste, et l'exposition est fermée à cause de la protestation. Munch s'est ainsi fait un nom à Berlin lorsqu'il se décide à y rester Il entre dans un

en relation

  • Edvard munch
    1495 mots | 6 pages
  • Edvard munch
    3522 mots | 15 pages
  • Biographie de edvard munch
    305 mots | 2 pages
  • Le cri edvard munch
    278 mots | 2 pages
  • Le cri edvard munch
    666 mots | 3 pages
  • Edvard munch le cri
    411 mots | 2 pages
  • Edvard Munch Rosa Bonheur
    1802 mots | 8 pages
  • Diagnostic différenciel, Edvard Munch
    4965 mots | 20 pages
  • 4 me oeuvre edvard munch
    1311 mots | 6 pages
  • Le Cri (1893) – Edvard Munch
    279 mots | 2 pages