Egalité et discrimination

Pages: 12 (2933 mots) Publié le: 7 janvier 2011
Egalité et discrimination : un essai de philosophie politique appliqué
Alain Renaut

Introduction
Dans Egalité et Discriminations, Alain Renaut souligne que le refus des discriminations fondant des inégalités constitue le cœur même de l’idée démocratique. Le modèle de l’élitisme républicain se présente alors comme une synthèse entre la liberté et l’égalité : à chacun de faire ses preuves enbénéficiant des mêmes chances à travers les études et d’accepter les inégalités qui en découlent. Certains signes, comme la crise suscitée en mars 2006 par le Projet « Contrat nouvelle embauche », indiquent pourtant que ces représentations se sont fortement fragilisées, comme si une génération en venait à se rendre compte que les chances ménagées par plusieurs années d’études n’étaient qu’uneillusion. Dès lors, un débat s’est ouvert autour de la question de savoir si ce refus des discriminations peut encore suffire aujourd’hui à assurer que nous appartenons à une société où tous les êtres humains « naissent et demeurent libres et égaux en droits ». Il importe alors de mesurer ce qui se joue dans la perspective de promouvoir l’égalité à la faveur de « discriminations positives ».Qu’est-ce que le droit à l’égalité ? Comment penser une politique préférentielle qui ne passe pas par l’établissement de quotas ? Peut-on concevoir une justice sociale qui ne soit non pas seulement distributive, mais aussi compensatrice ?
Dans cet essai, Alain Renault tente de répondre à ces questions en des termes tels que les différentes articulations conceptuelles soient suffisamment claires etprécises pour nourrir une politique. Après avoir clarifié les soubassements de la notion d'égalité des chances, l’auteur analyse la notion de justice compensatrice (ou réparatrice) pour montrer que certaines erreurs de justice distributive peuvent nécessiter une compensation ultérieure en une forme d’action positive. C'est enfin à la politique universitaire qu’il propose des pistes de réflexions afin defavoriser l’égalité des chances.
I/ Synthèse de l’ouvrage
1. Egalité et justice : considérations préalables

• Economie contemporaine de l’égalité.

La première modernité : l’autre comme semblable. Longtemps, la discrimination a paru aller de soi. Dans le monde ancien, l'étranger, le «barbare», l'esclave ou la femme sont discriminés et occupent naturellement une position d'infériorité. La«première modernité» a émergé lorsque l'Autre a été perçu comme le Même. Ainsi que l’a décrit Tocqueville, l’égalité des conditions est alors prise pour principe : l’individu est assuré de jouir des mêmes droits et tenu de répondre aux mêmes devoirs, non pas en vertu de son appartenance à un groupe, mais en raison de son individualité.

La deuxième modernité : vers un nouveau dispositif del’égalité. Cependant, l'égalité n’est-elle pas source de mutilation graves si elle finit par égaliser, c'est-à-dire, certes, par intégrer  les individus, mais au prix de «l'exclusion des différences hors du champ social». Une «deuxième modernité» est apparue à partir des années 1960 avec la revendication d'un droit à la différence, d’une équivalence dans la différence reconnue, comme par exemple dansles lutte des femmes ou des homosexuels.

Les extrêmes de ces deux propositions, au sens de ne considérer que le Même ou de ne considérer que le Différent, aboutissent à des catastrophes : d'un côté, à des sociétés totalitaires où se réalise l' «homogénéisation du social», de l'autre à une société «ghettoïsée» dans laquelle l'individu ne se définit plus que par son appartenance à unecommunauté.

Dans cette nouvelle phase, il est acquis que les politiques contemporaines de l’égalité ont le plus généralement renoncé à identifier la justice à la suppression de toutes les inégalités, notamment depuis Rawls : seules sont injustes les inégalités qui ne correspondent pas à une égalisation des chances et ne peuvent bénéficier à tous.

• Une nouvelle économie de la justice

Le...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Egalité et la non discrimination
  • Égalité
  • Egalité
  • Egalité
  • Egalité
  • Egalite
  • Égalité
  • egalité

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !