En prison : "chanter son mal pour l'enchanter"

732 mots 3 pages
Question de corpus du sujet En prison: "Chanter son mal pour l'enchanter"

Ce corpus, composé de quatre documents, aborde le thème de l'incarcération en prison. Ce sont des poèmes qui ont été écrits à différents siècles de littérature. Malgré leur décalage dans le temps, ces textes présentent de nombreux points communs.
Quels sont les principales similarités entre ces poèmes ? Pour répondre à cette question, on étudiera tout d'abord l'utilisation de deux genres pour rendre compte de l'enfermement, puis leurs sentiments éprouvés, ensuite le rappel intérieur / extérieur de la prison, et enfin la conception de la poésie.

En premier, on remarque que ces quatre poèmes sont des autobiographies, puisque le sujet est souvent à la 1ère personne. Leurs auteurs racontent leur expérience difficile vécue en prison ou en exil. Les principaux sentiments abordés sont la souffrance et l'enfermement. On peut aussi voir qu'ils sont exprimés sous forme de poésie, et la structure de ces poèmes ainsi que les vers accentuent cet effet d'enfermement et de privation de liberté. En effet, dans "Sonnet XII", Joachim Du Bellay vit son exil comme un emprisonnement. La mise en page du poème est composée de vers réguliers (ici des alexandrins) tout comme "Il y a des mois que j'écoute" d'Albertine Sarrazin (ici des octosyllabes), ce qui forme des ensembles fixes et serrés. Dans "Le mie prigioni" d'Alfred de Musset, il y a une alternance des rimes (octosyllabes et tétrasyllabes). Quant à "A la santé" de Guillaume Apollinaire, le poème est divisé en 6 strophes. Cependant, à la différence du premier, les trois derniers poètes cités ont été emprisonnés au sens propre. Grâce à l'utilisation et la puissance évocatrice du genre de la poésie, ils ont pu exprimer leur souffrance. En second, leurs sentiments éprouvés présentent des similarités. En effet, on peut observer un ennui lié au temps que les poètes accentuent par différents moyens: J. du Bellay utilise l'anaphore "ainsi" répétée 6

en relation

  • Dissertation-chanter et enchanter en poésie
    1236 mots | 5 pages
  • Dissertation : chanter son mal, est-ce la fonction principale de la poésie ?
    857 mots | 4 pages
  • Sujet poésie
    1561 mots | 7 pages
  • sujet bac
    1189 mots | 5 pages
  • J'émerveille
    1667 mots | 7 pages
  • Dissertation : enchanter le mal
    2126 mots | 9 pages
  • " Marie" g.apollinaire (commentaire composé)
    3050 mots | 13 pages
  • Analyse
    18034 mots | 73 pages
  • Fran Ais Oral
    8277 mots | 34 pages
  • Analyse de roman Thérèse Raquin par Émile Zola
    5364 mots | 22 pages