En quoi dans la grande création artistique, l'oeuvre transcende-t-elle son auteur?

Pages: 13 (3063 mots) Publié le: 23 mars 2011
« En quoi, dans la grande création artistique, l’œuvre transcende t’elle la psychologie de son auteur ? »

« Le poète seul a le secret de cet instant sacré, où la piqure essentielle vient soudain introduire au travers d’un monde en nous suspendu de souvenirs, d’intentions et de pensées, la sollicitation d’une forme. C’est là ce que je nomme l’âme de l’œuvre, et l’art du réalisateur à quoine saurait suppléer aucune habileté, mais c’est un dieu qui le guide, est de trouver pour elle la position indispensable. Cette position, et c’est une des raisons, outre le génie, qui me font croire à l’unicité de la main ouvrière, elle est aménagée de manière à lui conférer ce que j’appelle le maximum d’efficacité rétroactive : à la résonance tout à coup de cette note magistrale, tout le poèmese coordonne. »[1]
Comment expliquer qu’un simple artiste, être humain parmi tant d’autres, parvient-il à créer des œuvres atteignant la perfection ? Mozart, par exemple, était un homme aux mœurs plus que contestables, parfois même grossier. Son œuvre, quant à elle, n’est que raffinement et légèreté. Comment expliquer que le résultat de sa création soit si exceptionnel qu’il transcende sonauteur ?
A en croire l’extrait ci-dessus, l’âme d’une œuvre ne trouve pas son caractère exceptionnel uniquement grâce à l’unicité de son réalisateur, mais aussi grâce à son génie et au dieu qui le guide. Ainsi, le talent ne suffit pas : pour créer une œuvre parfaitement harmonieuse, il faut relever du génie, du divin. Lors de la grande création artistique, le créateur s’efface totalement en faveurde son œuvre, il devient, grâce à elle, un autre, un génie. A propos, Baudelaire cita, dans « Curiosités esthétiques », « L’artiste n’est artiste qu’à la condition d’être double et de n’ignorer aucun phénomène de sa double nature. »Ainsi, l’artiste est une personne comme une autre, à la différence qu’il connait des phases de génie, des phases de grande création artistique. Il se retrouve alorsdans un état qu’il ne maitrise pas et dans lequel ne règne aucune règle : « Point de règles pour les grandes âmes : elles sont pour les gens qui n’ont que le talent qu’on acquiert. »[2]
Une fois la création terminée, l’auteur redevient homme tandis que l’œuvre persiste et reste parfaite. Désormais, « l’œuvre est plus grande que l’homme »[3], elle est géniale et transcendante puisqu’elles’accomplit dans une esthétique du sublime, c’est-à-dire qu’elle provoque une émotion agréable et une impression d’harmonie ; qu’elle flatte intellectuellement nos sens[4] ; qu’elle prend forme, couleur, mouvement et s’incarne en une figure dotée d’une étincelle de vie[5]. Une fois ce niveau de perfection atteint, l’œuvre peut exister de façon autonome et acquérir un caractère universel, nécessaire etabsolu puisqu’elle s’apparenterait à l’idée du Beau, défendue par Platon. La révélation de ce Beau est conditionnée par l'habileté de l'artiste, médium entre le monde des Idées et le monde sensible[6]. L’artiste est donc à nouveau réduit au titre de simple intermédiaire dans la réalisation de l’œuvre qui, au final, s’imposera à lui.
L’objectif de cette dissertation est de démontrer commentune œuvre géniale dépasse le conscient de son créateur, quel est le processus de création. Pour arriver à cela, j’essayerai de définir ces phases de grande création qui s’imposent à l’artiste et où celui-ci devient un génie, en établissant dans les grandes lignes, l’évolution de la notion de génie de l’époque gréco-romaine à aujourd’hui.

Dans un premier temps, les grecs et les romainsconsidéraient le génie comme un esprit que l’on supposait veiller sur chaque personne, de sa naissance à sa mort, et sur chaque lieu[7]. Son prototype est le démon de Socrate, à savoir une intuition, une inspiration qui vous prend, qui vous emporte et vous détourne des tâches quotidiennes. Par cela, nous pouvons constater que les premiers philosophes consacrent déjà un caractère transcendantal au...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La création artistique
  • Les grand auteur
  • L'eau, source de création artistique
  • FRANCAIS CREATION ARTISTIQUE
  • L'art, la création artistique
  • Le rêve dans la création artistique
  • Grands courants artistiques
  • Analyse de l’œuvre artistique de Courbet La rencontre

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !