En quoi le salut peut-il être considéré comme une épopée?

Pages: 5 (1088 mots) Publié le: 1 janvier 2012
En quoi le Salut peut-il être considéré comme une épopée ?

Le Salut, publié en 1959,est le troisième tome des Mémoires de guerre du Général de Gaulle. Il met en scène la fin de la guerre mondiale, c’est l’heure des bilans et des projections vers l’avenir.
L’épopée est un long poème d’envergure nationale narrant les exploits historiques ou mythiques d’un héros ou d’un peuple. Le termed’épopée peut, par extension, renvoyer à une suite de faits militaires importants et à la littérature qui y est relative. Ainsi, nous pouvons nous demander dans quelles mesures peut-on dire que le Salut est une épopée ?
Dans une première partie je parlerai du conflit mondial qui est au centre de l’œuvre, puis du héros que représente DG. Ensuite j’expliquerai comment DG a sublimé ses récits.

I-Le conflitmondial : des récits de guerre

A- Une guerre titanesque

Le fait que DG ait intitulé ses mémoires « Mémoires de guerre » nous prouve que la guerre a pour lui une place centrale dans sa vie.
Une guerre mondiale est, par définition, un conflit imposant la mobilisation des ressources matérielles et humaines étendue à l’ensemble de la Terre. Les combats ont lieu en Europe, en Orient, enAfrique et en Asie. (+ comparaison avec les autres armées)
Jamais le monde n’avait connu un si grand conflit.
Malgré cela la victoire contre le Reich garde des dimensions d’épopée tragique où le Bien ne vainc jamais pleinement le Mal : « … d’un bout du monde à l’autre, les coups de canon de l’armistice sont accueillis, certes, avec une soulagement immense, puisque la mort et la misères’éloignent, mais ils le sont sans transports, car la lutte fut salir de crimes qui font honte au genre humain » [P.214- La Victoire]

B- Une armée « grandiose »

DG parle de l’armée française comme d’une armée héroïque « si rapides, si imprévues sont l’avance de leur marches » [P165- La Victoire]. Il dit que c’est une armée qui s’applique dans la guerre, elle est vaillante. « Dans la coalition lesroses de la gloires ne peuvent être sans épines »
On trouve dans Le Salut le récit du « grand final » de la Seconde Guerre mondiale. La gloire triomphante de cette dernière phrase est soulignée comme un assaut aux dimensions homériques contre « le Titan » (Hitler). Le désir d’ « apocalypse » de ce dernier est aussi manifesté. [P.189- La Victoire]

L’ennoblissement du réel guerrier se fait aussipar de simples qualificatifs qui valorisent la qualité spectaculaire et épique des opérations : l’avance alliée sur la rive droite du Rhin est « une opération grandiose », « sous une colossale protection aérienne » [P187-La Victoire]
Dans le Chapitre IV- la Victoire il fait des récits de combats ce qui est caractéristique de l’épopée. Les marques sont : le présent de narration, l’enchaînementsde verbes d’actions, emploi de superlatif notamment de l’adjectif « grandiose » qui revient souvent.

II- Héros

A- Un guide héroïque

Le héros central, DG, est le bras armé de la France. Tel un héros d’épopée, il affronte des obstacles démesurés. Il est « en charge d’un pays ruiné, décimé, déchiré, encerclé de malveillances » [P283- Discordances], le peuple est derrière lui «a pu s’unirpour marcher à sa libération » [P283- Discordances]. Il a le pouvoir de rassembler les résistants et les forces armées.
Un perso héroïque ne devient épique qu’après avoir accompli un exploit ou avoir mené une lutte. DG est le « champion de la France » [P285- Discordances] qui incarne la résistance. Il s’identifie à la France en lutte. Il a « rencontré l’Histoire » : il s’élève au dessus de sacondition de « simple » personnage historique.
DG a derrière lui un grand nombre de citoyens. On peut notamment le voir dans le Chapitre I – La Libération, quand il fait une sorte de tour de France, dans chaque ville où il va, il est reçu par une foule de personnes : « Il faut dire que l’apparition du général de Gaulle […] soulevait une vague d’adhésion populaire […] » [P22] (Marseille)...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • En quoi l’obésité peut-elle être considérer comme un fait social ?
  • En quoi le bri de la viole peut être considéré comme un moment clef de l’œuvre
  • Le vivant peut-il être considéré comme un objet technique ?
  • Averroès peut-il être considéré comme un philosophe novateur
  • Dom juan peut il être considéré comme un héros ?
  • L'internet peut-il etre considéré comme outil culturel
  • Le plaisir peut-il être considéré comme un principe de morale?
  • En quoi le salut est il une épopée

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !