Endocrinologie et chronoboilogie

3339 mots 14 pages
Système endocrinien et chronobiologie

I – généralités :

Endocrinologie : Discipline médicale qui étudie les sécrétions d'hormones dans l'organisme.
Hormone : Molécule messagère qui agit à distance de son site de production, en réponse à une stimulation perçue par l'organisme. Elles sont véhiculées par le sang. Leur action est possible grâce à leur fixation sur leur récepteur spécifique.

Les hormones hydrosolubles ne peuvent pas traverser la bicouche de phospholipides.
Contrairement aux hormones liposolubles qui se fixent sur des récepteurs dans le cytosol et peuvent même traverser la membrane nucléaire.
→ Orientation sur leur mécanisme d'action.

Les hormones hydrosolubles déclenchent une cascade enzymatique dans le cytoplasme → activation de protéines dans la cellules grâce au second messager (AMPcyclique) → Réponse de la cellule.
Les hormones liposolubles entraînent une traduction de nouvelles protéines. Fixation à son récepteur → migration dans le noyau → Fixation sur l'ADN → nouveau gène ou inhibition du gène.

Récepteur spécifique : Chaque hormone a son récepteur auquel elle peut se fixer et le récepteur ne peut fixer que son hormone.
Cellule cible : Cellule susceptible de répondre à une stimulation par une hormone donnée car elle possède le récepteur spécifique à celle-ci.

Glande endocrine : Organe dont la fonction est la synthèse et la sécrétion d'hormones. (fonction principale voir exclusive) Tous ces produits de sécretion ne vont déverser qu'à l’intérieur de l'organisme.
→ à opposer au terme exocrine : Les secrétions sont déversées vers le milieu extérieur de l'organisme.
Le pancréas est une glande mixte

Système (ou axe) endocrinien : groupe d'hormones endocrines, ainsi que leurs cellules cibles, qui travail et communique ensemble pour donner les effets des hormones. Ce groupe participe à l'action physiologique d'une hormone.

Le système endocrinien a besoin d'une régulation très fine car les hormones ont une action

en relation