Entre croire et savoir faut-il choisir ? -

Pages: 5 (1125 mots) Publié le: 11 février 2011
Nous pouvons nous accorder à dire que la réponse à cette question serait un « oui » général. En effet, les croyances sont diverses, ainsi que les savoirs. Pour cause, les croyances et le savoir ne s'accordent pas toujours, avec l'exemple de la religion et de la science.
Nous pourrions alors nous demander comment les croyances et le savoir deviennent-ils des choix ? C'est pourquoi l'exemple de lareligion et de la science revient , en effet les croyances en Dieu sont parfois plus fortes que la science chez certains individus et inversement parfois la science est plus forte que les croyances pour certains.
Nous étudierons alors en quoi les croyances et les savoirs sont divers pour l'opinion commune, dans un second temps le savoir comme réflexion sur les croyances et pour conclure commentaccorder les croyances au savoir.

Nous pourrions nous accorder à dire que les croyances sont diverses. Premièrement, elles peuvent être d'ordre regilieuses, en effet les opinions religieuses sont chaque jour au coeur des débats. Seulement nous pouvons constater que les croyances nous absorbe dans une certaine façon de penser ou encore de vivre. Avec la thèse de Freud qui énnonce que lareligion est consolatrice pour l'homme et qui devient donc parfois nécessaire. L'homme croit alors en un pouvoir supérieur , celui de Dieu. Chacun trouverait alors en Dieu une consolation , une sorte d'écoute divine , qui ne jugerais pas et qui pardonnerai les hommes. Selon Bergson, la religion aurait pour but de renforcer l'homme. Les croyances peuvent aussi se décliner sous forme de superstitions. Eneffet , l'homme en doute va avoir tendance à interpreter certains signes. Par exemple , le passage de corbeaux qui seraient signe de mort ou encore passer sous une échelle qui porterait alors malheur. Nous pouvons alors dire que l'homme croit en certains signes qui ne sont parfois que des hasards. Le philosophe Spinoza explique alors que se serait un mépris de la raison qui serait incapable decomprendre les causes des choses. Nous pouvons aussi parler de croyances dites emotionnelles ou instinctives. Pour cause l'homme est capable de juger en mal ou en bien une personne extérieur. Autrui amènerait alors une sorte de doute émotif par son comportement.
A présent, nous allons exposer certains savoirs. Pour commencer le savoir scientifique , qui serait en désaccord avec la religion. Eneffet les preuves de l'éxistence de Dieu restent faibles. Ensuite , le savoir philosophique , qui s'accorderai à dire que les croyances sont parfois que des spéculations. Il existe plusieurs catégories de savoirs. C'est pourquoi nous pouvons concidérer que le savoir ne s'accorde pas toujours avec les croyances.

Nous allons alors traiter en quoi le savoir serait une réflexion sur les croyances.Tout d'abord nous pouvons nou accorder à dire que l'homme prend du recul sur ses croyances avec le savoir. L'une de thèses de David Hume serait que l'homme idéaliserait un être parfait : Dieu, qui garantirai à la religion sa vérité. Seulement , cette idée ne vient pas d'un raisonnement ou d'une réflexion. La religion s'appuyerait alors sur la faiblesse des hommes et qui pousserait alors l'homme àfaire appel en des forces et des présences inconnues de celui ci. Nous pouvons alors citer Freud qui décrit alors que l'homme doit apprendre à accepter sa condition d'homme et sa faiblesse. C'est pourquoi , nous pouvons alors nous demander pourquoi l'homme accepte une présence divine pour écoute ? Pour répondre à cette question nous devons comprendre que chaque homme a des faiblesses, parfoisinavouables. La confession de ressentis personnels est parfois plus facile envers des inconnus qu'envers des proches. C'est pourquoi Dieu apparaît comme un sauveur, une âme neutre qui pardonnerai. Dans la religion, il est dit que Dieu créa le monde , seulement cette idée de création par un être divin n'est pas acceptable selon Darwin . Il parlera alors d'une théorie selon laquelle se serait la...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Entre croire et savoir faut-il choisir
  • Faut-il croire pour savoir ?
  • La distinction entre croire et savoir est-elle de nature ?
  • Faut-il choisir entre la parole et l'action
  • Croire et savoir
  • Croire et savoir
  • Croire savoir
  • Croire et savoir

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !