Epistémologie

23569 mots 95 pages
Épistémologie et méthodes de la sociologie
Sciences sociales

Cours de François Denord (chercheur au CNRS, sociologue et historien, travaille sur les élites – patrons, hauts fonctionnaires, politiques -, la mondialisation, socio histoire du libéralisme en France, approche classique = filiation de Weber, Durkheim, Marx, Bourdieu = macrosociologique)

Prémices, méthodes et difficultés de la sociologie
Tout raisonnement scientifique suppose de la réflexivité.
Qu’est-ce qu’un point de vue sociologique ? Un regard dés-individualisant, i.e prendre ses distances vis-à-vis de ses croyances, opinions.
Puis construire un raisonnement sociologique.

Resituer des institutions ou des individus dans des contextes plus larges. Ex : structure institutionnelle mise dans un rapport historique.
Le monde social devient circulaire, alors le raisonnement est bouclé.

Trois objectifs de ce cours
1. Donner un aperçu généraliste de la discipline (le savoir se développe par le cumul)
2. Exemples d’enquêtes (à pouvoir réciter aux partiels, avec données précises = cas pratique des méthodes)
3. Lire L’imagination sociologique, Charles W. Mills. Livre épistémologique assez général qui pose des problèmes sur l’usage de la sociologie

Introduction : Qu’est-ce que la sociologie ?

Objectif du cours : expliquer comment produire des connaissances sociologiques.
Ce n’est pas un discours philosophique ou métaphysique mais un discours concret sur les pratiques des sociologues.

Il y a deux types d’approches qu’on évitera = celle de Nisbet qui présente la sociologie autour de grands thèmes (famille par exemple).
Ce qui nous apportera moins c’est les objets que le sociologue aborde, mais plus la manière dont il les aborde.
Et pas non plus celle de Raymond Aron (Les étapes de la pensée sociologique) car lui procède grand auteur par grand auteur (Montesquieu puis un autre etc.).
Ici aussi, ce n’est pas l’aspect théorique qui nous importera mais la pratique.

en relation

  • Épistémologie
    4531 mots | 19 pages
  • Epistémologie
    4639 mots | 19 pages
  • Epistémologie
    4659 mots | 19 pages
  • Epistemologie
    4764 mots | 20 pages
  • Epistemologie
    319 mots | 2 pages
  • Epistémologie
    1151 mots | 5 pages
  • Epistémologie
    989 mots | 4 pages
  • épistémologie
    988 mots | 4 pages
  • Epistemologie
    2314 mots | 10 pages
  • Epistémologie
    3201 mots | 13 pages